SELECT p.id,p.filename, p.memo_fra memo, g.photo_id main_photo, g.name_fra gname FROM photos p LEFT JOIN galleries g ON g.id=p.gallery_id AND g.photo_id=p.id WHERE p.gallery_id=? ORDER BY main_photo DESC, p.weightSELECT p.id,p.filename, p.memo_fra memo, g.photo_id main_photo, g.name_fra gname FROM photos p LEFT JOIN galleries g ON g.id=p.gallery_id AND g.photo_id=p.id WHERE p.gallery_id=? ORDER BY main_photo DESC, p.weight Les essentiels du week-end du 24 et 25 mars - 26.03.2018 09:40 — Actualités Ukrinform
Les essentiels du week-end du 24 et 25 mars

Les essentiels du week-end du 24 et 25 mars

147
Ukrinform
Voici une sélection des informations les plus importantes du week-end des 24 et 25 mars 2018 en Ukraine : attaque mortelle dans le Donbass, vérité sur les relations diplomatiques entre l’Ukraine et la Russie et Lviv Fashion Week sont au programme :

1/ Défense : la trêve violée, un militaire ukrainien tué

La trêve conclue le 25 mars dernier a été fortement violée samedi dernier, les unités armées illégales soutenues par la Russie ayant attaqué les positions militaires ukrainiennes à 13 reprises.  Dans le secteur de Donetsk, les combattants russes et pro-russes ont utilisé des lance-grenades à Kamenka, des lance-grenades et des mitrailleuses lourdes à Lebedynske et Novotroitske et des armes légères à Starohnativka, Pavlopil et contre la mine de Boutivka.  Dans le secteur de Louhansk, les unités illégales ont déployé des lance-grenades et des mitrailleuses lourdes pour attaquer les positions des militaires ukrainiens à Troitske.

Dans la journée de dimanche, les attaques se sont encore intensifiées puisque les combattants pro-russes ont violé la trêve à 19 reprises dans le secteur de Donetsk, utilisant entre outre des mortiers de calibre 82 et 120 mm un char et des mitrailleuses lourdes. Le théâtre des affrontements les plus tendus reste les abords de l’aéroport de Donetsk et Avdiivka. Un militaire ukrinien a été tu au cours d’une de ces attaques. 

La trêve a cependant été respectée dans le secteur de Louhansk.

Lire aussi: Les conséquences des tirs de mortiers sur Avdiivka en photos (photos)

2/ Politique : baisse des relations diplomatiques avec la Russie et en route vers l’OTAN

Les relations diplomatiques entre l’Ukraine et la Russie sont désormais réduites au minimum nécessaire, afin de continuer le travail sur la libération des prisonniers politiques ukrainiens. Iryna Herachtchenko, première adjointe du président de la Verkhovna Rada de l’Ukraine et représentante ukrainienne  dans le Groupe de contacts trilatéral pour le règlement pacifique du conflit dans le Donbass l’a expliqué sur sa page Facebook :

"Il n’y a plus d’ambassadeur russe en Ukraine depuis longtemps. Tout comme il n’y a pas d’ambassadeur ukrainien en Russie. Nos relations diplomatiques sont réduites à un strict minimum, il n’y a que des consuls et des diplomates ordinaires qui continuent de travailler dans les ambassades".

Le Président ukrainien prévoit également d'apporter des amendements à la Constitution pour y inclure la position du pays sur son développement européen et euro atlantique actuel. Cette déclaration a été faite lors d'un entretien accordé au média « Asvers » :

"Prochainement, j’ai l’intention de déposer un projet d'amendements dans la constitution, d'inclure dans la constitution les positions sur le développement européen et euro atlantique de notre pays. La seule chose dont nous avons besoin, c’est la paix. Et nous avons besoin de réintégrer le Donbass et de la Crimée. Je suis très heureux que le Parlement ait soutenu mes initiatives législatives ainsi que ma stratégie de la libération de retour du Donbass en Ukraine ».

Lire aussi : Porochenko : La loi sur la sécurité nationale permettra le contrôle du Parlement sur les services de sécurité

3/ L’heure de la liberté et semaine de Haute Couture

Des représentants de la diaspora biélorusse en Ukraine et des activistes ukrainiens ont organisé le 25 mars une action de solidarité avec le peuple biélorusse intitulé « Heure de la liberté » et dédiée au 100e anniversaire de la République populaire biélorusse.

"Depuis 1993, le biélorusses célèbrent la Journée de la liberté dans leur pays et à l’étranger, bien que cette manifestation ait été interdite après 1995 et des activistes arrêtés. C’est la raison pour laquelle nous célébrons cette fête et essayons d’attirer l’attention de la société et des politiciens vers les problèmes en Biélorussie", a expliqué Oleg Ovtchinnikov, cofondateur du Centre biélorusse en Ukraine « Syabry ».

Pendant ce temps, du 22 au 25 mars, la Fashion Week-2018 s’est déroulée à Lviv. Un photo-reporter d’Ukrinform était au cœur de l'événement.

Lire aussi : Le « Printemps français en Ukraine » commencera le 31 mars par une performance musicale

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-