Programme annuel de coopération Ukraine-OTAN : les thèses principales

Programme annuel de coopération Ukraine-OTAN : les thèses principales

374
Ukrinform
Mercredi 28 mars, le Président ukrainien, Petro Porochenko, a signé le décret sur l' « Approbation du programme national annuel sous les auspices de la Commission Ukraine-OTAN pour 2018 ».

Le décrêt, ratifié le 28 mars, a été publié aujourd'hui sur le site officiel du chef de l’État ukrainien. Le programme prévoit, entre autre, la création d'une plateforme internationale pour la libération des territoires ukrainiens temporairements occupés, la lutte contre la corruption et le rapprochement de l’Ukraine et de l’Otan

1/ La question des territoires occupés.

La priorité en 2018 restera les activités visant à préserver le consensus international de  soutien pour l'Ukraine, la poursuite des sanctions à l'encontre de la Fédération de Russie jusqu'à la fin de l'agression armée en Ukraine et la libération des territoires temporairement occupés des régions de Donetsk et Louhansk, de la République autonome de Criméeet de la ville de Sébastopol.

"Une attention particulière est accordée à la tâche d'assurer le soutien continu de la communauté internationale à la politique de non-reconnaissance de l'occupation de la République autonome de Crimée et de Sébastopol par la Fédération de Russie et la nécessité de renforcer la surveillance internationale de la situation dans le domaine de la protection des droits de l'Homme sur les territoires occupés temporairement de l'Ukraine. À cet égard, il faudra activer des actions pour  attirer l'attention sur les problèmes de la Crimée dans le cadre de la coopération internationale, et créer une plate-forme internationale afin de contribuer au processus de libération des territoires temporairement occupés dans les régions de Donetsk et de Louhansk, la République autonome de Crimée et Sébastopol", peut-on lire dans le programme.

Selon le programme, un des instruments efficaces pour atteindre cet objectif est de préserver ce qui existe déjà et d'introduire de nouvelles mesures économiques restrictives spéciales (sanctions) à l'encontre de la Fédération de Russie.

2/ La lutte contre la corruption

Le programme prévoit de nouvelles mesures concernant la prévention et la lutte contre la corruption, avec entre autres l'introduction des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques dans le fonctionnement du Bureau national anti-corruption de l’Ukraine.

"Introduire des systèmes de contrôle interne et de gestion des risques dans le fonctionnement du Bureau national anti-corruption de l’Ukraine conformément aux objectifs stratégiques, fondés sur les principes et le programme Bi (Programme OTAN pour le développement de l'intégrité, la transparence, la responsabilité, la mise en œuvre de l'intégrité et de réduire les risques de corruption dans les institutions de défense et les institutions de sécurité - Ed.)", peut-on lire dans le programme.

Parmi les autres tâches prioritaires pour l'année en cours : la mise en œuvre de la nouvelle stratégie de lutte contre la corruption en Ukraine pour la période 2018-2020 ans et la mise en oeuvre des recommandations sur les résultats des composantes d'auto-évaluation du secteur de la sécurité et de la défense 2017 de l'Ukraine afin d'identifier les risques de corruption.

En outre, le programme prévoit l'amélioration du mécanisme de protection des personnes aidant à prévenir et combattre la corruption, ainsi que la définition d'un mécanisme de protection des personnes qui divulguent des informations sur la menace ou l'atteinte à l'intérêt public.

"La priorité des activités dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la corruption en 2018 est la mise en œuvre pratique de normes des lois anti-corruption adoptées", indique le document.

3/ Le programme de rapprochement avec l’OTAN

Le Programme national annuel sous les auspices de la Commission Ukraine - OTAN pour 2018 prévoit l'ouverture d'un dialogue entre l’Ukraine et les États membres sur la mise en place du Plan d’action d’adhésion :

"Les tâches prioritaires pour l'année en cours sont d'entamer un dialogue avec les États membres de l'Alliance sur l'introduction d'un Plan d'action pour l'adhésion de l'Ukraine", indique le document.

Parmi les autres priorités figurent la poursuite du dialogue sur l'adhésion de l'Ukraine au programme «Enhanced Opportunities» dans le cadre de l'Initiative d'interopérabilité des partenaires; la poursuite de la coopération avec l'OTAN dans le processus de réforme du secteur de la défense et de sécurité de l'Ukraine, conformément aux normes et recommandations de l'OTAN, ce qui augmente la capacité de défense de l'Etat dans le contexte d’agression armée.

Le programme prévoit également la poursuite de la participation de l'Ukraine aux opérations de maintien de la paix et de la sécurité internationales, menées sous l'égide de l'OTAN, en particulier: dans le fonctionnement de la force multinationale de l'OTAN au Kosovo et dans un « fort soutien » de formation et de conseil à la missionde l'OTAN en Afghanistan et les opérations de l'OTAN  « Chasseur marin », ainsi que la poursuite des consultations avec les États de la région de la mer Noire membres de l'OTAN sur la situation politique et sécuritaire de la région.

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>