Moscou refuse l’échange de 23 Russes contre les prisonniers politiques ukrainiens

Moscou refuse l’échange de 23 Russes contre les prisonniers politiques ukrainiens

178
Ukrinform
L’Ukraine s’est dite prête à transférer vers la Russie 23 citoyens russes condamnés pour crimes contre l'intégrité territoriale de l'Ukraine en échange d'Ukrainiens détenus sur le territoire russe, mais la Fédération de Russie n'a pas encore répondu à cette proposition.

Iryna Herachtchenko, première vice-présidente de la Verkhovna Rada (le Parlement ukrainien), a fait cette déclaration sur sa page Facebook mercredi 18 avril :

"Lors d'une réunion du groupe humanitaire à Minsk (où les experts du SBU et du ministère des territoires temporairement occupés ont travaillé ensemble), j'ai demandé au coordinateur de l'OSCE, Toni Frisch, et aux représentants russes d'utiliser tous leurs efforts et leur influence inconditionnelle pour les disparus dans les territoires occupés et pour faciliter la réception par la partie ukrainienne d'informations sur nos soldats détenus dans les prisons du Donbass occupé depuis plusieurs années et sur lesquels nous n’avons aucune information, dont la localisation ne nous est pas signalée et dont hier, j'ai de nouveau rencontré les mères et les épouses affligées. J'ai transmis leurs lettres avec toutes les informations disponibles sur le moment et les circonstances de leur arrestation et la demande de clarification de leur sort. Nous insistons sur l'accès immédiat du Comité international de la Croix-Rouge (CICR) aux prisons des territoires occupés et aujourd'hui, j’ai soulevé ce problème pour la énième fois ", a déclaré Herachtchenko.

Selon elle, le CICR devrait aider à retrouver les personnes disparues, à rechercher des informations sur les personnes détenues illégalement et à surveiller la situation dans les prisons : "Le CICR a pleinement accès au système pénitentiaire ukrainien, mais depuis le début de cette guerre, le CICR n'a jamais eu accès aux prisonniers ukrainiens en Russie et dans les territoires occupés", a-t-elle ajouté.

Herachtchenko a de nouveau souligné la volonté de la partie ukrainienne de remettre au plus vite à la Russie 23 citoyens Russes condamnés pour crimes contre l'intégrité territoriale de l'Ukraine, en échange d'Ukrainiens détenus en Russie :

"Nous n'avons pas reçu de réponse à cette proposition, mais les représentants de l'ORDLO [acronyme des territoires non contrôlés par les forces armées ukrainiennes des régions de Donetsk et de Louhansk] continuent d'inclure ces Russes dans leurs listes en tant que «miliciens et résidents des jeunes républiques ». La Russie n'a montré aucun intérêt pour ses citoyens envoyés en Ukraine".

"Jusqu’à présent, il n'y a pas eu de progrès concernant la libération des détenus. Ils n’ont pas confirmé les dizaines de nos citoyens [détenus en Russie ou dans les territoires occupés], ne nous donnent pas d'informations sur eux, mais exigent obstinément que nous leur transférions d'anciens policiers anti-émeute du Berkut et d'autres qui ne sont pas concernés par les accords de Minsk. Nous continuerons à travailler pour trouver un compromis et une convergence de position. Pour obtenir des résultats", a conclu la première vice-présidente du Parlement Ukrainien.

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-