Le patriarche de Kyiv appelle la communauté internationale à empêcher les persécutions religieuses dans le Donbass occupé

Le patriarche de Kyiv appelle la communauté internationale à empêcher les persécutions religieuses dans le Donbass occupé

182
Ukrinform
Une nouvelle législation adoptée dans les auto-proclammées républiques du Donbass occupé indique que les communautés religieuses agissant sur ce territoire doivent désormais s'enregistrer auprès des autorités

Le patriarche de Kyiv, Filaret, a envoyé une lettre ouverte aux pays membres des accords de Minsk, aux USA, à l'Union européenne, à l'ONU et à l'OSCE afin de les alerter sur le durcissement des conditions de liberté de culte pour les fidèles du Patriarcat de Kyiv et d'autres organisations religieuses dans les territoires occupés des régions de Donetsk et Louhansk

Cette information a été publiée sur le site officiel du patriarcat de Kyiv (en ukrainien).

Dans son courrier, Filaret précise que les communautés religieuses avaient reçu une notification les informant qu'elles devaient s'enregistrer, "conformément à la loi de la République", auprès des autorités auto-proclamées dans un délai d'un mois.

Lire aussi : Un expert a nommé l'allié principal de Poutine en Ukraine

En cas de non-conformité, les communautés religieuses risquent la privation de leurs droits de propriété, y compris les églises, leurs activités pourraient être interdites et les prêtres expulsés des territoires occupés :

"La demande faite aux organisations religieuses agissant dans le Donbass occupé de s'inscrire conformément à la législation de la « république" est inacceptable et ne peut être satisfaite car cela signifierait la violation de la législation ukrainienne ", a déclaré Filaret, qui lance un appel aux pays membres des accords de Minsk et à la communauté internationale pour qu'ils prennent des mesures urgentes afin de ne pas permettre une violation encore plus grande des principes de la liberté religieuse dans cette région :

"En particulier, je lance un appel à la Russie, qui contrôle de facto les régions mentionnées, et au Patriarcat de Moscou qui a une représentation et une influence significatives là-bas, avec pour demande d'arrêter les actions provocatrices dans le Donbass occupé", stipule la lettre ouverte.

Lire aussi : Porochenko: L'église locale unifiée en Ukraine ne sera en aucun cas une institution publique

Pour information : Le conflit liturgique en Ukraine est né de la création, en 1992, d'une Eglise orthodoxe indépendante en Ukraine, le Patriarcat de Kyiv, avec la volonté de se détacher de l'influence de Moscou. Aujourd'hui, les deux patriarcat, Kyiv et Moscou, cohabitent dans le pays, mais la situation géopolitique de ces dernières années a fortement tendu les relations entre les deux et l'Eglise a eu un rôle fort de soutien à la lutte depuis les événements du Maïdan, le Patriarcat de Kyiv prenant la cause des manifestants de la capitale puis des nouvelles autorités ukrainiennes dans l'opération anti-terroriste en cours dans l'Est du pays, tandis que les légats du Patriarcat de Moscou soutenait les séparatistes armés et les Républiques auto-proclamées du Donbass.  

LePrésident ukrainien a officiellement demandé au Patriacat oeucuménique de Constantinople, à la mi-avril, de reconnaître l'indépendance de l'Eglise de Kyiv, ce qui vise à donner à son patriarcat, majoritaire dans le pays, une reconnaissance et une légitimité liturgiques (39% des ukrainiens disent s'y rattacher, contre 20% pour celui de Moscou selon une étude de l'International Republican Institute de novembre 2017).

En janvier 1992, le Patriarcat de Moscou avait rejeté la demande d'autocéphale de Kyiv, qui s'était déjà tourné, en vain, vers la seconde autorité de l'Eglise orthodoxe, le Patriarcat œcuménique de Constantinople. Une reconnaissance par celle-ci permettrait à L'Eglise indépendante de Kyiv de retrouver une légalité canonique.

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-