L'Ukraine indignée par le "jumelage" d'Eupatoria et de Marignane

L'Ukraine indignée par le "jumelage" d'Eupatoria et de Marignane

531
Ukrinform
L'ambassade d'Ukraine en France a décrit la signature d'un accord sur l'établissement de relations de jumelage entre les villes de Marignane et Eupatoria comme une tentative de collaboration avec les autorités d'occupation. Le quai d'Orsay a partagé un communiqué pour se désolidariser de l'action du maire de Marignane.

Cette déclaration a a été formulée par l'ambassade d'Ukraine en France sur sa page Facebook.

"L'ambassade exprime son indignation au sujet de l'information sur la signature le 14 mai par le maire de la ville française de Marignane et la prétendue "maire" de la ville d'Eupatoria d'un accord sur l'établissement de relations de jumelage entre les villes de Marignane et Eupatoria", a déclaré l'ambassade d'Ukraine en France.

La déclaration de l'ambassade précise que de telles actions sont contraires à la position de la communauté internationale, y compris celle de la France, au regard de la non-reconnaissance de l'occupation russe et de l'annexion de la Crimée :

"Nous attendons une évaluation correcte et rapide de ce fait par les autorités officielles françaises", a déclaré l'ambassade.

Comme l'ambassade ukrainienne en France a informé Ukrinform, la mission diplomatique ukrainienne a demandé au ministère français des Affaires étrangères de fournir une réponse adéquate.

Lire aussi : Le sort de Souchtchenko et d'autres prisonniers du Kremlin est considéré au plus haut niveau en France

Le quai d'Orsay a tenu ce mardi une conférence de presse tenue et fait le point sur cette affaire. Le ministère des Affaires étrangères français déclare se désolidariser totalement de l'action du maire de Marignane, considéré comme une initiative personnelle, contraire aux valeurs du droit international, que reconnaît la France :

"Notre position est claire : l’accord signé par la municipalité de Marignane ne reflète pas la position du gouvernement français. De même, la participation des élus français à la cérémonie d’inauguration est une initiative personnelle que nous regrettons : elle est contraire au droit international et ne saurait engager la responsabilité des autorités françaises... [La France] demeure fermement attachée au rétablissement de la souveraineté et de l’intégrité territoriale de l’Ukraine dans ses frontières internationalement reconnues. La remise en cause par la force des frontières est contraire au droit international, y compris aux engagements souscrits par la Fédération de Russie", a déclaré un représentant du ministère. 

Lire aussi : Le consul honoraire de DNR en France va se rendre dans le Donbass et en Crimée occupée

Lundi 14 mai, les médias russes ont rapporté qu'Eupatoria, une ville de Crimée, et la ville française de Marignane avaient signé un accord sur l'établissement de relations de jumelage. En Europatoria, le document a été signé dans la ville de Crimée par la "présidente du conseil municipal", Olesya Jarytonenko, et par le maire de Marignane, Eric Le disses.

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>