Londres exhorte le Kremlin à libérer les prisonniers politiques ukrainiens

Londres exhorte le Kremlin à libérer les prisonniers politiques ukrainiens

138
Ukrinform
Le ministre britannique pour l'Europe et les Amériques, Alan Duncan, a condamné l'ouverture du pont sur le détroit de Kertch depuis la Russie vers la Crimée annexée et a appelé le Kremlin à libérer les prisonniers politiques ukrainiens.

Cette déclaration a été diffusée par un communiqué (en anglais) publié sur le site internet du gouvernement britannique :

"La Crimée fait partie de l'Ukraine, et son annexion par la Russie est une violation du droit international. L'ouverture de ce pont représente encore une autre violation de la souveraineté de l'Ukraine, et un autre exemple du comportement imprudent de la Russie. Nous continuons à travailler avec nos partenaires pour nous opposer à la l'annexion, y compris en maintenant un ensemble solide de sanctions ", a déclaré M. Duncan, ajoutant qu'il était profondément préoccupé par la situation des droits de l'Homme en Crimée :

"Le Royaume-Uni reste également profondément préoccupé par la situation des droits de l'Homme en Crimée, où nous avons vu la persécution systématique des groupes minoritaires et de ceux qui expriment leur opposition à l'annexion illégale du territoire par la Russie", a t-il ajouté.

Duncan a de nouveau appelé la Russie à libérer les prisonniers politiques actuellement détenus en Crimée et en Russie :

"Nous appelons à nouveau la Russie à libérer tous les prisonniers politiques ukrainiens détenus en Crimée et en Russie, et à permettre un accès sans restriction aux organes internationaux de surveillance des droits de l'homme dans la péninsule", indique le communiqué du ministère d'Etat.

Lire aussi : D'anciens prisonniers ukrainiens devant le Parlement européen

Pour information : Le 15 mai, la Russie a officiellement inauguré le pont reliant le détroit de Kertch à la Crimée occupée.

Le président ukrainien Petro Porochenko a qualifié cette construction d'illégale et de nouvelle indication de la négligence du droit international par le Kremlin.

Le Service européen pour l'action extérieure, à son tour, a déclaré que la construction du pont dit de Kertch vers la péninsule de Crimée temporairement occupée par la Russie constituait une violation de la souveraineté et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine par la Russie, rejoignant en cela la position et la condamnation de Washington.

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>