L'Ukraine présentera un plan de réformes mis à jour lors de la conférence de Copenhague

L'Ukraine présentera un plan de réformes mis à jour lors de la conférence de Copenhague

Ukrinform
L'Ukraine présentera un plan de réformes actualisé lors de la deuxième conférence sur les réformes en Ukraine, qui se tiendra à Copenhague le 27 juin prochain. L'occasion pour la vice-première ministre ukrainienne pour l'Intégration européenne et euro-atlantique de l'Ukraine, de rappeler que la sécurité énergétique restait la principale priorité de la coopération entre l'Ukraine et l'UE.

La vice-première ministre pour l'Intégration européenne et euro-atlantique de l'Ukraine, Ivanna Klympush-Tsintsadze, a fait cette déclaration lors de sa rencontre avec la ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, à Stockholm, rapporte le site internet gouvernemental :

"L'Ukraine prévoit de présenter un plan de réforme entièrement actualisé lors de la deuxième conférence sur la réforme en Ukraine qui se tiendra à Copenhague le 27 juin 2018. Nous attendons avec intérêt la participation de la Suède à cet événement de haut niveau. Nous espérons également discuter des nouveaux instruments de support financier de l'Union européenne de son plan à long terme pour l'Ukraine lors de la prochaine conférence", a déclaré Klympush-Tsintsadze.

Wallstrom, à son tour, a remercié la ministre pour l'invitation à la conférence et exprimé sa solidarité avec l'Ukraine :

"Nous soutenons la voie des réformes que l'Ukraine poursuit actuellement. La Suède continuera à travailler avec l'UE dans l'intérêt de l'Ukraine", a promis la ministre suédoise des Affaires étrangères.

Au cours de la réunion, les parties ont débattu d'un large éventail de questions relatives à la coopération bilatérale et multilatérael entre l'Ukraine et la Suède : application des accords de Minsk, renforcement des sanctions contre la Russie, coopération avec l'UE, dialogue bilatéral et approfondissement de la coopération dans le secteur de la défense, du commerce et de l'économie, les questions de genre, l'énergie et la cybersécurité .

Lire aussi : Hroïsman : Le gouvernement se concentre sur les réformes et poursuit le dialogue avec ses partenaires

Ivanna Klympush-Tsintsadze a profité de cette conférence de presse pour rappeler que l''Ukraine comptait sur le soutien de la Suède pour contrer la mise en œuvre du projet de gazoduc russe Nord Stream 2, qui nuit à l'économie ukrainienne et représente une menace catastrophique pour l'écosystème de la région de la mer Baltique et l'efficacité énergétique des deux parties (l'Union européenne et l'Ukraine) :

"Nord Stream 2 est un projet politique qui affaiblit la position de l'Ukraine en tant que pays de transit du gaz, nuit gravement à l'économie ukrainienne et compromet le fonctionnement et l'efficacité énergétique de l'Union européenne. Le lobbying irresponsable du projet Nord Stream 2 entraînera également une menace catastrophique pour l'écosystème de la région de la mer Baltique. Par conséquent, nous comptons sur le soutien de la Suède pour contrer la mise en œuvre de ce projet géopolitique", a déclaré Klympush-Tsintsadze, précisant que la sécurité énergétique restait la principale priorité de la politique intérieure de l'Ukraine et de la coopération entre l'Ukraine et les États membres de l'UE.

La ministre suédoise des Affaires étrangères, a conclu que la Suède partageait les inquiétudes ukrainiennes et voyait également ce projet comme un instrument de pression de la part de la Fédération de Russie :

"L'avenir du projet devrait être décidé au niveau paneuropéen avec la participation des institutions européennes. La Suède et le Danemark ont ​​fait appel à la Commission européenne", a déclaré Mme Wallström.

Lire aussi : Rencontre d'Aix-la-Chapelle, ce qu'il faut en retenir

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-