Hroïsman espère que la loi sur le tribunal anti-corruption pourra être approuvée cette semaine

Hroïsman espère que la loi sur le tribunal anti-corruption pourra être approuvée cette semaine

Ukrinform
Le Premier ministre ukrainien Volodymyr Hroïsman a déclaré que la loi sur la Haute Cour anti-corruption pourrait être finalement approuvée par la Verkhovna Rada (le Parlement ukrainien) dans le courant de cette semaine.

Le chef du gouvernement a fait cette déclaration lors d'une réunion du Conseil des ministres ce mercredi 23 mai, rapporte un correspondant Ukrinform :

"J'espère que cette décision sera approuvée cette semaine", a commenté Hroïsman à propos de l'adoption de la loi.

Il a également souligné que le tribunal anti-corruption a pour vocation de devenir une institution véritablement indépendante :

"Ce devrait être une institution indépendante, subordonnée à personne et absolument équilibrée, autonome, avec un haut degré de responsabilité et un haut degré de transparence de travail", a souligné le Premier ministre.

Hroïsman a ajouté que la création de la Haute Cour anti-corruption serait un "signal fort" à la fois pour la société ukrainienne, les partenaires internationaux et les investisseurs sur la disposition de l'Ukraine à lutter contre la corruption.

Cette annonce du premier ministre vient appuyer une déclaration d'un expert de l'ONU en charge de la dette extérieure et d'autres obligations financières internationales de l'Ukraine, Juan Pablo Bohoslavsky, qui s'est exprimé sur sa vision de l'approche systémique que devrait adopter l'Ukraine pour mener les investigations, des poursuites et des sanctions efficaces de l'Ukraine pour aider à éradiquer la corruption dans le pays :

"J'apprécie hautement les différents efforts déployés dans le domaine de la prévention et de la lutte contre la corruption ces dernières années, notamment la loi sur la prévention de la corruption, la création de l'Agence nationale pour la prévention de la corruption et le Bureau national anti-corruption. Cependant, la corruption systémique pourrait être éradiquée grâce à une approche systémique incluant des investigations, des poursuites et des sanctions efficaces, ce qui nécessite une réforme judiciaire qui garantira l'indépendance et la compétence des juges ", a déclaré l'expert.

L'expert des Nations-Unies a également estimé qu'une plus grande attention devrait être accordée, selon lui, aux mesures de précaution visant à minimiser les incitations à la corruption.

A ce sujet, le chef de la délégation européenne, Hugues Mingarelli, et la directrice de l'initiative anticorruption de l'UE, Eka Tkechelachvili, participaient ce matin à un événement de présentation du futur « parc de la corruption », qui ouvrira ses portes pour trois semaines en juin prochain et dédié aux méthodes de la lutte anti-corruption à travers une conception ludique et innovante pour faire comprendre à la population ukrainienne les dangers d'un tel système systémique et les raisons pour l'éradiquer.

Lire aussi : Un "Parc de la corruption" ouvrira le 1er juin à Kyiv (photos)

Pour information : le 22 décembre 2017, le président Petro Porochenko a présenté à la Verkhovna Rada d'Ukraine le projet de loi n ° 7440 sur la création d'une Haute Cour anti-corruption, publié le 27 décembre sur le site web du parlement.

Le 1er mars dernier, la Verkhovna Rada a adopté en première lecture le projet de loi présidentiel «Sur la Haute Cour Anti-Corruption» (n ° 7440). avec 282 votes pour sur un minimum requis de 226. Le texte est actuellement débattu au Parlement dans le cadre de la deuxième lecture.

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-