Macron et Poutine ont discuté des Accords de Minsk et de Sentsov

Macron et Poutine ont discuté des Accords de Minsk et de Sentsov

Ukrinform
En voyage en Fédération de Russie pour assister au Forum économique de Saint-Pétersbourg, le président français Emmanuel Macron a rencontré son homologue russe Vladimir Poutine et discuté de la mise en œuvre des accords de Minsk sur le règlement de la situation dans l'est de l'Ukraine et de la libération du prisonnier politique ukrainien Oleg Sentsov.

Le président de la République française à fait cette déclaration lors d'une conférence de presse conjointe, jeudi 24 mai, selon une information de Radio liberty (RFE /RL -en russe) :

"Nous avons parlé des droits de l'homme au cours de nos discussions. De nombreuses questions ont été abordées, dont M. Sentsov [...] J'ai dit au président [russe] que ce sont deux question très sensible pour notre pays, parce que l'élite intellectuelle est très préoccupé par ces sujets"- a déclaré le président de la Français, ajoutant que s'il ne "gérait pas le système de justice de ce pays", cela n'empêchait pas de « mener un dialogue sincère et franc", a déclaré Emmanuel Macron.

Lire aussi : Le rapporteur de l'APCE demande la libération du cinéaste ukrainien Oleg Sentsov

Le chef de l'Etat a pris position sur l'annulation de la rencontre entre Trump et le leader nord-coréen, Kin Jung Un, prévue le 12 juin prochain, qu'il a qualifié de perturbation.

Durant leur entretien, qui a duré plus de trois heures, les deux présidents ont également abordé les questions syrienne et iranienne. Suite au retrait américain de l'accord sur le nucléaire, le président français a affirmé "ne pas vouloir mettre en risque l’accord de 2015, car on n’a rien proposé de mieux" .

Des accords de coopération entre la Russie et la France dans le domaine du patrimoine culturel et de l'utilisation pacifique de l'énergie atomique ont été signés.

Néanmoins, il semble que le président français a joué la carte de l'apaisement puisque si l'Ukraine et le Donbass ont été abordés, ils n'ont que peu été commentés, Emmanuel Macron insistant sur le respect des Accords de Minsk, non appliqués depuis leur signature par les forces d'occupation russes et les combattants pro russes dans l'Est de l'Ukraine.

L'affaire skrypal, du nom de l'ancien agent double russe empoisonné avec sa fille à l'aide d'un agent neuro-toxique, le Novitchok, au début du mois de mars, n'a même pas été évoquée.

Un apaisement qui contraste avec la fermeté du discours d'Emmanuel Macron lors de la réception du président russe en mai 2017 à Versailles puisque ce dernier, interrogé sur les conclusions diffusées la veille, des investigations du JIT dans le cadre de l'enquête sur le crash de l'avion MH17 de la compagnie Malaysia Airline au-dessus du Donbass à l'été 2014, s'est permis de répondre qu'il ignorait le sujet :

"De quel avion parlez-vous ? Je ne connais pas les détails", a déclaré Vladimir Poutine.

Lire aussi : Le MH17 abattu par un missile « Buk » russe tiré par la 53ème brigade de Koursk

Enfin, alors que les dirigeants britanniques ont affirmé vouloir boycotter les épreuves de la coupe du monde de football en Russie, qui débute le mois prochain, le président français a déclaré qu'il pourrait se rendre en Fédération de Russie soutenir l'équipe nationale en cas de bons résultats :

"Si l’Équipe de France passe les quarts de finale, je viendrai la soutenir", a t-il précisé.

(source : elysee.fr)

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-