L'UE exige la libération immédiate de tous les Ukrainiens détenus en Russie  et en Crimée

L'UE exige la libération immédiate de tous les Ukrainiens détenus en Russie et en Crimée

Ukrinform
L'Union européenne exige la libération immédiate de tous les Ukrainiens détenus illégalement en Russie et en Crimée occupée.

Cette déclaration, qui concerne le maintien en détention illégale des prisonniers ukrainiens en Russie et Crimée, a été faite par la porte-parole de l'Union européenne, Maja Kocijancic, et publiée sur le site (en anglais) du Service européen pour l'action extérieure :

"L'Union européenne s'attend à ce que les normes internationales relatives aux droits de l'homme dans la péninsule soient respectées et à ce que tous les citoyens ukrainiens détenus illégalement en Russie et dans la péninsule de Crimée soient libérés sans délai".

Mme Kocijancic a rapellé que le 14 mai 2018, Oleg Sentsov, un réalisateur de cinéma ukrainien déporté en Sibérie orientale, avait entamé une grève de la faim après quatre ans d'emprisonnement. Il n'est pas un cas isolé puisqu'un autre citoyen ukrainien, Volodymyr Baloukh, détenu illégalement en Crimée, a récemment passé deux mois en grève de la faim.

La porte-parole de l'Union européenne à mis l’accent sur le fait que Sentsov et Baloukh s’étaient ouvertement opposés à l'annexion illégale de la péninsule de Crimée par la Fédération de Russie et avaient été condamnés, par des tribunaux dont la compétence n'est pas reconnue par l'UE, en violation du droit international et des normes élémentaires de justice.

Elle a également évoqué l'arrestation récente (le 21 mai 2018) de deux militants Tatars de Crimée, Server Mustafayev et Edem Smailov, dont les droits ont été gravement violés par les autorités d'occupation dans ce qui s'apparente à des persécutions systématiques de la communauté tatare. 

Lire aussi : Des ex-prisonniers ukrainiens devant le Parlement européen

kh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-