Kostiantyn Yelisseyev, adjoint au directeur de Cabinet du président ukrainien
" L’opération spéciale dans l’affaire de Babtchenko merite un éloge "
04.06.2018 16:45 391

Le faux assassinat du journaliste russe Arkady Babtchenko a provoqué une vague de critique dans la société ukrainienne et la communauté internationale. Toutefois, l’adjoint au directeur de Cabinet du président ukrainien, Kostyantyn Yelisseyev, exige de la compréhension. Il a fait cette déclaration dans un entretien accordé au quotidien allemand Tagesspiegel.

Ukrinform propose une traduction de cette entretien en français.

Le Service de sécurité de l’Ukraine a réussi à imiter le meurtre du journaliste Arkady Babtchenko, car une réelle tentative d'assassinat était en préparation contre lui et il fallait absolument déjouer ce plan. Etait-ce vraiment le seul moyen de sauver la vie du journaliste?

- Beaucoup de nos amis cherchent à comprendre pourquoi cela a été fait ainsi. C'est parce que la Russie a commencé ce que l'on appelle une guerre hybride contre l’Ukraine. L’Ukraine vit tous les jours avec cette menace. Nos services de sécurité essayent de défendre le pays et la vie de ses citoyens.

Selon les informations de nos services spéciaux, il n’y avait aucun autre moyen de protéger la vie d’Arkady Babtchenko et des membres de sa famille. Cette opération secrète était la seule possibilité de la faire. C’est de cette manière que les forces de l’ordre ont réussi à sauver sa vie.

Deuxièment, cela a permis d'identifier et arrêter le probable tueur à gage.

Troisièmement, ils ont réussi à établir un lien clair entre l'accusé et la Russie. Suite à cette opération spéciale, nos agences de sécurité ont eu en leur possession une liste de plus de 40 personnes, qui risquaient d’être éliminées sur ordre des services de renseignement russes.

S'agit-il de citoyens ukrainiens?

- Des citoyens ukrainiens et des citoyens russes qui vivent en Ukraine. Croyez-moi, cette liste contient des noms de journalistes et de politiciens très connus. Actuellement, ils bénéficient d'une protection spéciale de la part des forces de l’ordre. Donc, si vous me demandez si cette opération secrète était justifiée et si cela en vallait la peine, je répondrai que oui. Alors, nous espèrons de la compréhension de la part de nos partenaires.

Vous avez évoqué la piste russe. Est-ce que les services spéciaux russes en ont de réelles preuves? Et si oui, seront publiées?

- Bien entendu. Nous espérons que très prochainement, les forces de sécurité ukrainienne présenteront à la société et à la communauté internationale des preuves convaincantes de la connexion entre les reponsables de cet assassinat et la Russie, et donneront des réponses à toutes les questions qui restent ouvertes. Le plus tôt ils le feront, le mieux ce sera. Le chef du Service de sécurité de l’Ukraine et le Procureur général de l’Ukraine se sont déjà entretenus avec les ambassadeurs des pays du G7 et des pays européens pour répondre à leurs questions, mais nous devons attendre la fin de l’enquête avant d’obtenir des réponses à toutes celles qui se posent.

Finalement, publier ou non les preuves est une décision politique ...

- Pour préserver la confiance de la part de nos partenaires étrangers et des journalistes, les forces de l’ordre ukrainiennes sont obligées d’informer des résultats de l’enquête et de montrer les preuves de l’implication de la Fédération de Russie. J’espère qu’elles le feront très prochainement.

Mais l’Ukraine ne risque-t-elle pas de perdre de la confiance aux yeux de la communauté internationale à cause cette action?

- Je ne comprends pas pourquoi tout le monde parle de confiance. Nous faisons ce que nous avons à faire et ce que tous les gouvernements font : nous protégeons nos intérêts nationaux et la vie de nos citoyens. Dans le cas de Babtchenko, tout a été fait avec succès. Cette opération mérite des louanges.

*   *   *

Tagesspiegel est un quotidien allemand disponible sur abonnement, fondé en septembre 1945 à Berlin tiré à 109 444 exemplaires (selon des données 2018) et lu par environ 220 000 personnes.

Photo : Mykhaylo Markiv

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-