Porochenko en Espagne, le résumé

Porochenko en Espagne, le résumé

362
Ukrinform
Le président ukrainien, Petro Porochenko, a rencontré hier de nombreuses personnalités politiques espagnoles, dont le roi Felipe VI. Les deux chefs d'Etat ont abordé de nombreux sujets, parmi lesquels le soutien politique du royaume d'Espagne à l'Ukraine, le maintien de la politique de sanctions européenne, le déploiement du force de paix sous l'égide de l'ONU dans le Donbass, la libération des prisonniers politiques et des questions d'ordre économiques.

Le président ukrainien a été reçu lundi 4 juin par le roi d'Espagne, Felipe IV, en présence du ministre par intérim des affaires étrangères et de la coopération de l'Espagne, Alfonso Dastis, et de l'ambassadeur d'Espagne en Ukraine, Silvia Cortés. La partie ukrainienne était représentée par le ministre des Affaires étrangères Pavlo Klimkine et l'adjoint au directeur de Cabinet de l'administration présidentielle, Kostiantyn Yeliseyev, selon un communiqué du service de presse de la Présidence :

"Le président de l'Ukraine, Petro Porochenko, a rencontré le roi d'Espagne Felipe VI et a informé le roi d'Espagne de l'évolution de la situation dans le Donbass et la Crimée temporairement occupés. Le président ukrainien a exprimé son espoir pour l'aide de l'Espagne dans la libération des otages ukrainiens et des prisonniers politiques qui sont illégalement détenus en Russie", indique le communiqué.

A la sortie de leur entretien, Porochenko a déclaré avoir hautement apprécié l'affirmation du soutien de l'Espagne à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine pour contrer l'agression russe. Présent à ses côtés, le roi Felipe VI a noté la position claire exprimée par le chef de l'Etat ukrainien à l'appui de l'unité de l'Espagne, dans la crise qu'elle traverse actuellement en raison d'une poussée indépendantiste en Catalogne.

Les deux parties ont insisté sur la solidité des relations entre les deux pays, après maintenant 25 années de relations diplomatiques, et sur l'amitié et le respect mutuel qui figuraient parmi les principes fondamentaux de l'interaction bilatérale.

Le président ukrainien avait, plus tôt dans la journée, également rencontré le nouveau premier ministre espagnol, le socialiste Pedro Sanchez, désigné chef de gouvernement suite à la motion de censure visant son prédécesseur, samedi 2 juin. Au cours de leur entretien, les deux hommes ont abordé la question des sanctions à l'encontre de la Fédération de Russie et leur possible extension par l'Union européenne.

Selon Porochenko, le chef de gouvernement espagnol a réaffirmé le soutien clair de l'Espagne à la souveraineté et l'intégrité territoriale de l'Ukraine :

"J'ai eu une réunion très productive avec le Premier ministre Pedro Sánchez. La première réunion internationale du premier ministre nouvellement élu [...] Nous avons reçu une position claire en faveur de la souveraineté, de l'intégrité territoriale et de l'indépendance de l'Ukraine, ainsi que du soutien sur [les questions de] l'extension des sanctions, la position de l'Ukraine dans l'Union européenne et les ambitions euro-atlantiques de l'Ukraine ", a déclaré Porochenko.

Lire aussi : ONU : Bientôt 20 000 casques bleus pour le maintien de la Paix dans le Donbass ?

Le chef de l'Etat a affirmé avoir également discuté de la question de la communauté ukrainienne en Espagne, suite à sa rencontre la veille avec la diaspora :

"Basé sur la réunion d'hier avec la grande communauté ukrainienne, nous avons clairement soulevé la question de l'accélération de la signature de l'accord sur la prévention de la double imposition", a informé Poroshenko.

Selon lui, la partie ukrainienne a été assurée que l'accord avait été préparé et accepté et serait signé d'ici quelques semaines, après la nomination du nouveau gouvernement espagnol.

Autre sujet abordé au cours de leur discussion, le déploiement d'une mission de maintien de la paix des Nations-Unies dans le Donbass, a obtenu un accueil favorable de la part du nouveau premier ministre espagnol.

Lors d'une conversation avec des journalistes à la sortie de leur entretien, Porochenko a déclaré que l'Espagne soutenait la position de l'Ukraine sur les casques bleus de l'ONU :

"Le soutien à la mission de maintien de la paix est un élément clé pour la mise en place d'un paquet de sécurité pour la mise en œuvre des accords de Minsk", a ajouté le président ukrainien.

Lire aussi : L'Ukraine et l'Espagne intensifient leur coopération

Durant le dernier jour de sa visite officielle, Porochenko a également rencontré la présidente du Congrès des Députés (la chambre basse du Parlement espagnol), Ana María Pastor Julián, et salué l'accueil et le soutien qu'il avait reçu, de la part de la représentante parlementaire, pour l'Ukraine et la situation actuelle du pays, invitant en retour la présidente du Congrès des Députés à se rendre en Ukraine pour une visite de travail avec ses homologues ukrainiens :

"Je suis reconnaissant à la présidente pour le soutien ferme et constant à l'Ukraine, nous avons accepté d'initier les activités des groupes interparlementaires, j'ai invité la présidente à se rendre en Ukraine, nous sommes tombés d'accord sur le fait que cela arriverait dans la seconde moitié de l'année [2018] ", a déclaré Porochenko lors d'une conférence de presse à la suite de sa rencontre.

Durant leur entretien, Porochenko et Pastor Julian, ont discuté de la question de la reconnaissance de l'Holodomor de 1932-1933 en tant que génocide du peuple ukrainien par le Parlement espagnol et d'un certain nombre d'autres questions de coopération bilatérale et internationale.

Autre invitation lancée par le président ukrainien, celle-ci concerne l'entrepreneuriat et le monde économique. Le chef de l'Etat a profité de sa visite officielle pour interpeller les représentants des entreprises espagnoles à investir dans l'économie ukrainienne. Pour cela, Petro Porochenko a mis en avant les nombreuses réformes économiques et structurelles lancées par le gouvernement ukrainien ces dernières années afin de créer des conditions confortables pour les investisseurs et les entreprises étrangères :

"L'Ukraine est le bon endroit et le bon moment pour investir, nous sommes très intéressés par la croissance de l'investissement", a déclaré Poroshenko, invitant les hommes d'affaires espagnols à devenir "co-auteurs et co-fondateurs du succès ukrainien", selon un communiqué de la Présidence.

.

Lire aussi : Les investisseurs étrangers en Ukraine sont intéressés par les secteurs énergétique et financier

Porochenko a notamment cité la stabilisation de la situation macroéconomique et la restauration de la croissance économique, la stabilisation du secteur bancaire et financier, la réforme judiciaire et la réforme du secteur énergétique, la décentralisation et la déréglementation, le développement des infrastructures et la création de conditions de privatisation transparentes.

Enfin, en clôture de sa visite officielle, Porochenko a rencontré le président du Real Madrid, récent vainqueur de la ligue des Champions lors de la finale organisée à Kyiv, le 26 mai dernier.

Selon un communiqué du service de presse du chef de l'Etat, le président ukrainien a félicité les dirigeants du club de football de la capitale espagnole pour leur victoire historique : Un 13ème sacre européen et le troisième successif.

Le président du Real Madrid C.F. a noté le haut niveau organisationnel, fourni par l'Ukraine pour la finale de la Ligue des Champions, l'occasion pour les deux parties de discuter des possibilités d'intensification de coopération sportive entre l'Ukraine et l'Espagne.

Florentino Perez a offert au président ukrainien un maillot du Real Madrid floqué à son nom et orné du numéro 1.

Petro Porochenko était en visite officielle en Espagne du 2 juin au 4 juin. Il s'agissait de la première visite d'un président ukrainien en Espagne au cours des 22 dernières années et de la première visite d'un chef d'Etat étranger depuis la nomination du nouveau premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, le week-en dernier.

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-