Le représentant de l’ONU n’a pas pu se rendre dans les prisons en Crimée occupée

Le représentant de l’ONU n’a pas pu se rendre dans les prisons en Crimée occupée

139
Ukrinform
Nils Melzer, Rapporteur spécial des Nations Unies sur la torture, n’a pas été autorisé à se rendre dans des lieux de détention en Crimée occupée pour vérifier les conditions de détention.

Cette information a été diffusée par Nils Melzer lors d’une conférence de presse.

"Je me suis adressé au gouvernement russe qui contrôle actuellement la Crimée, mais il n’est pas prêt à permettre l’accès dans le cadre de ma visite en Ukraine", a-t-il déclaré, avant de préciser qu’il avait quand même pu rencontrer certaines victimes des autorités russes qui avaient réussi à quitter la péninsule annexée et à se rendre en Ukraine continentale.

"Selon les informations reçues, les Tatars de Crimée sont poursuivis particulièrement violemment, surtout ceux qui ont boycotté le prétendu référendum en 2014. Les forces de l’ordre essaient de justifier cela par la lutte contre le terrorisme", a-t-il écrit.

Lire aussi : Le ministère public de Crimée enquête sur plus de 250 affaires de détention illégale

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-