Christiane Taubira lance un appel pour libérer Oleg Sentsov

Christiane Taubira lance un appel pour libérer Oleg Sentsov

Ukrinform
Christiane Taubira, ancienne  garde des Sceaux et ministre de la Justice de la République française lance un appel de soutien à Oleg Sentsov, réalisateur ukrainien, condamné en Russie pour ses opinions pro-ukrainiennes.

Cette information a été communiquée par la Radio France Culture qui propose d’ écouter l’interview de madame Taubira à ce sujet.

" La mobilisation continue de vivre et de s’amplifier autour d’Oleg Sentsov, cinéaste ukrainien condamné en 2015 à 20 ans de prison « à régime sévère » en Sibérie.

Son tort ? Avoir participé au Maïdan, le mouvement pro-européen qui l’a emporté en Ukraine il y a quatre ans, et s’être opposé à l’annexion de la Crimée par la Russie. Bref incarner une opinion dissidente, même si officiellement c’est de fomenter des actions terroristes dont l’a accusé le Kremlin sur la base de preuves fabriquées.

En novembre dernier une vaste solidarité culturelle s’était mise en place à travers une pétition pour réclamer la libération urgente d’Oleg Sentsov dont l’état de santé commençait à se dégrader. Ken Loach, Mike Leigh, Pedro Almodovar ou Wim Wenders s’étaient déjà engagés, rejoints par Arnaud Desplechin, Bertrand Tavernier, l'américain Frederick Wiseman, et au-delà du monde du cinéma, le philosophe slovène Slavoj Zizek, la sociologue Eva Ellouz, le metteur en scène polonais Krzysztof Warlikowski, ou encore l’écrivaine Annie Ernaux et le romancier américain Russel Banks.

Hier un pas de plus était franchi. Une petite délégation s’est rendue à l’Ambassade de Russie à Paris, avec les instigateurs de cette pétition le philosophe des nouveaux dissidents Michel Eltchaninoff et Adélaïde Fabre organisatrice du Week-end à l’Est au théâtre de l’Odéon, mais aussi l’Ambassadeur de France pour les Droits de l’homme François Croquette, et Christiane Taubira qui a décidé de marrainer ce combat pour la libération d’Oleg Sentsov. Elle a bien voulue sortir de sa réserve et faire le récit pour France Culture de cette rencontre ", peut-on lire dans l’article.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-