La Commissaire aux droits de l’homme russe arrive à Kyiv : sera-t-elle  en mesure de rendre visite aux prisonniers russes?

La Commissaire aux droits de l’homme russe arrive à Kyiv : sera-t-elle en mesure de rendre visite aux prisonniers russes?

Ukrinform
Le 26 juin dans la matinée, Tatiana Moskalkova, Commissaire russe aux droits de l’homme, est arrivée à Kyiv. Aujourd’hui, elle prévoit de se rendre à la prison de Kyiv pour voir Maxime Odintsov, déserteur de Crimée. Cependant, la partie ukrainienne assure qu’elle ne pourra pas le faire, tant que Ludmila Denisova, homologue ukrainienne de Moskalkova, ne sera autorisée à voir les prisonniers ukrainiens en Russie.

Cette information a été communiquée par Olena Myatchyna, représentante du Bureau de la Commissaire ukrainienne aux droits de l’homme.

« Elle ne sera pas admise à voir les prisonniers russes en Ukraine. C’est la partie russe qui a proposé la synchronicité des actions (visites simultanées de deux représentants autorisés - éd.). S’ils nous laissent voir nos prisonniers, alors, nous les laisserons voir les leurs », a-t-elle expliqué, en ajoutant que Denisova restera en Russie tant qu’elle ne pourra voir des prisonniers politiques ukrainiens.

En répondant à la question concernant l’intention de Moskalkova de voir Maxime Odintsov, déserteur de Crimée et citoyen ukrainien, Olena Myatchyna a précisé : « Odintsov est vraiment un citoyen ukrainien. Mais Moskalkova l’a inclus sur la liste des personnes qu’elle voudrait rencontrer ».

Cependant, dans l’après-midi, Tatiana Moskalkova a publié sur son Instagram les photos de son entretien avec les marins du navire russe, « Nord », arraisonné dans la mer Noire.

Au début du mois de juin, Petro Porochenko, président ukrainien et Vladimir Poutine, président russe, ont discuté par téléphone et sont convenus que les Commissaires aux droits de l’homme des deux pays pourront rencontrer 34 prisonniers chacune.

Cependant, Ludmila Denisova qui se trouve en Russie depuis le 15 juin dernier n’a pu rendre visite à aucun prisonnier politique ukrainien qu’elle aurait dû voir, à savoir : Oleg Sentsov, Roman Souchtchenko, Mykola Karpyuk, Olexandre Koltchenko et Volodymyr Baloukh.

Lire aussi : Opinion de la Commissaire aux droits de l’homme russe concernant Oleg Sentsov

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-