Cinq autres pays rejoignent les sanctions de l'UE sur l'occupation de la Crimée

Cinq autres pays rejoignent les sanctions de l'UE sur l'occupation de la Crimée

46
Ukrinform
L'Ukraine, le Monténégro, l'Albanie, la Norvège et la Géorgie ont rejoint les sanctions concernant la Crimée imposées par l'Union européenne.

Selon la Radio Svoboda, cette information a été communiquée par Federica Mogherini, Haute Représentante de l'UE pour les affaires étrangères et la politique de sécurité :

« Les pays candidats le Monténégro et l'Albanie, la Norvège, qui est membre de l'Espace économique européen, ainsi que l'Ukraine et la Géorgie, ont rejoint la déclaration », a-t-elle déclaré.

Ces pays garantissent que leurs politiques nationales seront conformes à la décision du Conseil de l'Union européenne sur les sanctions anti-russes.

Le 18 juin dernier, le Conseil de l'Union européenne a prolongé d'une année les sanctions contre la Russie pour l'annexion illégale de la Crimée ukrainienne et de la ville de Sébastopol. Des restrictions s'appliquent aux particuliers et aux entreprises qui possèdent leurs bureaux dans l'UE.

Lire aussi: L'UE impose des sanctions à six personnes impliquées dans la construction du pont de Kertch

kh

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>