L’ONU étudie les cas de tortures en Crimée occupée

L’ONU étudie les cas de tortures en Crimée occupée

410
Ukrinform
Le 25 juillet, le Comité de l’ONU contre les tortures a commencé à examiner la situation en Russie. Les représentants russes vont également devoir répondre à des questions liées à des tortures commises en Crimée occupée.

Cette information a été communiquée par le Groupe de défense des droits de l’homme de Crimée.

« Les activistes ukrainiens des droits de l'homme ont soumis au Comité contre la torture un rapport sur l'utilisation de la torture en Crimée entre 2014 et 2018. Le rapport recueille divers cas de tortures signalés par des défenseurs des droits de l’homme pendant l'occupation de la Crimée », peut-on lire dans le communiqué.

En particulier, les organisations de défense des droits de l'homme ont fourni des informations sur les tortures brutales qui ont été infligées aux prisonniers politiques du Kremlin, notamment Oleg Sentsov et Olexandre Koltchenko, ainsi qu’aux activistes de l’Euromaidan.

Le rapport a également relevé des faits de disparition forcée de Criméens, de torture pour inciter à coopérer avec les services spéciaux et des cas de traitements inhumains de prisonniers au centre de détention de Simferopol.

L'examen de la situation soulignant les tortures commises par les forces de l’ordre russes, le rapport rédigé par l’Union ukrainienne des droits de l’homme d’Helsinki, le Centre régional pour les droits de l'homme et l’Initiative des médias pour les droits de l'homme, est publié sur le site de l’ONU.

Lire aussi : Encore un otage politique ukrainien condamné à 8 ans de colonie pénitentiaire en Crimée

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-