L'Ukraine à l'ONU appelle à une pression accrue sur la Russie pour son agression

L'Ukraine à l'ONU appelle à une pression accrue sur la Russie pour son agression

127
Ukrinform
Les mécanismes d’influence internationaux, y compris les sanctions contre la Russie, devraient être renforcés jusqu’à ce que Moscou cesse ses agressions contre les pays voisins et ses tentatives de bafouer le droit international et l’ordre mondial.

Cette déclaration a été faite par Yuriy Vitrenko, Chargé d’affaires par intérim de la Mission permanente de l’Ukraine auprès de l’Organisation des Nations Unies lors des événements consacrés au dixième anniversaire du début de la guerre russo-géorgienne.

« La communauté internationale doit associer des outils diplomatiques avec des sanctions ciblées beaucoup plus puissantes ainsi que l’isolement des dirigeants politiques et des oligarques russes, car après tout, nous savons tous que le régime russe ne comprend que le langage de la force », a-t-il déclaré.

Il a également appelé l'ONU à « être plus active » dans la résolution des conflits initiés par la Russie en Géorgie, en Ukraine, en Moldavie et ailleurs.

« Malgré l'existence de mécanismes appropriés, tels que les discussions internationales à Genève, le format Normandie ou le Groupe de contact tripartite, le Conseil de sécurité et l'Assemblée générale devraient montrer une position beaucoup plus ferme à propos  des conflits et accroître la pression sur la Russie », a déclaré le diplomate ukrainien.

Mais, selon le diplomate ukrainien, plus important encore est que la communauté internationale mène une politique cohérente et consolidée concernant l’occupation et l’annexion russes pour assurer le règlement pacifique des conflits dans la région et dans le monde.

« La première étape devrait être la désoccupation  des territoires géorgiens et ukrainiens, l'abolition de la reconnaissance de la prétendue indépendance de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud et le respect de toutes les obligations découlant des accords existants », a déclaré le Chargé d’affaires par intérim de la Mission permanente de l’Ukraine auprès de l'ONU. 

Yuriy Vitrenko a également souligné que la Russie, en tant qu'État occupant, avait des obligations en vertu du droit international envers la population de la Crimée, du Donbass, de l'Abkhazie et de l'Ossétie du Sud.

« Elle est pleinement responsable des conséquences de ses actes internationalement illicites et paiera intégralement les préjudices qu'elle a causés », a-t-il souligné.

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>