Le Conseil des ministres propose d'imposer des sanctions à 19 personnes morales impliquées dans la construction du pont de Kertch

Le Conseil des ministres propose d'imposer des sanctions à 19 personnes morales impliquées dans la construction du pont de Kertch

Ukrinform
Le gouvernement ukrainien soumettra au Conseil national de sécurité et de défense (CNSD) une liste d'entités juridiques susceptibles d'être sanctionnées pour la construction illégale du pont du détroit de Kertch.

Le service de presse du ministère ukrainien des Territoires temporairement occupés et des personnes déplacées a fait état de cette situation mercredi en se référant à la décision du Conseil des ministres :

« Cette décision a été prise mercredi lors d’une réunion du Conseil des ministres de l’Ukraine. Ainsi, le gouvernement a approuvé le projet de règlement sur l’imposition des sanctions aux personnes impliquées dans la construction du pont de Kertch », indique le communiqué.

Le document suggère d'imposer des sanctions à 19 personnes morales (sociétés privées, entreprises publiques, agences fédérales de la Fédération de Russie), qui gèrent ou sont les fondateurs des sociétés impliquées dans la construction illégale du pont de Kertch.

En particulier, la liste comprend la SRL « Stroygazmontaj » (la société qui a construit le pont), sa filiale la SRL « Stroygazmontaj-Most » (Moscou), la SA « Institute Giprostroymost Saint-Pétersbourg » (qui a conçu le projet), ainsi que les entrepreneurs subordonés « Mostotrest » (Moscou) et « Portgidrostroy » (Novorossiysk).

Ces sanctions rendraient impossible les relations économiques avec l’Ukraine, permettraient de limiter ou de mettre fin aux relations économiques de ces sociétés avec l’Union européenne et les États-Unis.

Lire aussi: L'UE impose des sanctions contre les entreprises russes pour la construction du pont de Kertch

kh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-