Volodymyr Omelyan est accusé d'enrichissement illicite

Volodymyr Omelyan est accusé d'enrichissement illicite

Ukrinform
L’Agence nationale de lutte contre la corruption a délivré un acte de suspicion à l’égard de Volodymyr Omelyan, ministre de l’Infrastructure de l’Ukraine.

C’est le ministre en personne que l’a annoncé via sa page Facebook.

Il serait accusé d'enrichissement illicite.

«Cette matinée m'a apporté une nouvelle expérience. A 8h40, les agents de l'Agence nationale anti-corruption m'ont délivré un acte de suspicion pour «enrichissement illégal» concernant un fait datant d'il y a 10 ans, «l'utilisation ou l'achat» d'une voiture pour mon frère, et un séjour non déclaré dans une maison pour une période de deux semaines en 2016», a-t-il écrit.

Selon la déclaration officielle publiée sur le site de l'Agence, l'enquête dans l'affaire Omelyan dure depuis mai 2017.

«Les enquêteurs de l'Agence nationale anti-corruption ont constaté qu'en 2015, alors que Volodymyr Omelyan occupait le poste de sous-ministre de l'Infrastructure de l'Ukraine, il a acquis des actifs immobiliers dont la légitimité n'est pas étayée par des preuves et dont la valeur dépasse largement son revenu légitime », peut-on lire sur le site.

Omelyan, qui est au service de l’État depuis 2000, a reçu pendant cette période 2,17 millions d’UAH de revenus officiels.

Alors que, uniquement pour la période de 2008 à avril 2015, les dépenses du ministre représentent au moins 3,45 millions d'UAH.

L'enquête a établi des faits concernant des renseignements inexacts dans les déclarations déposées par le ministre. Dans la déclaration électronique de 2015, la valeur des actifs non déclarés possédés ou utilisés ainsi que les dépenses s'élevaient à au moins 3 034 millions d’UAH et, en 2016, à plus de 8 024 millions d’UAH.

Lire aussi : Volodymyr Omelyan à propos de la rupture du service ferroviaire passagers avec la Russie: Il n’y aucune raison d’y aller

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-