Le discours de Porochenko à l’ouverture de la 15e conférence annuelle YES: les élections et le cap de l’Ukraine vers l’OTAN

Le discours de Porochenko à l’ouverture de la 15e conférence annuelle YES: les élections et le cap de l’Ukraine vers l’OTAN

208
Ukrinform
Aujourd’hui, la 15e conférence annuelle YES s’ouvre à Kyiv par le discours du président ukrainien Petro Porochenko.

Dans ce discours il a parlé des perspectives de l’adhésion de l’Ukraine à l’OTAN et à l’Union européenne, ainsi que des futures élections présidentielles et des mesures que l’Ukraine va prendre pour empêcher la Russie d’interférer.

Petro Porochenko a en particulier déclaré que l'Ukraine coordonnait avec les pays partenaires occidentaux les efforts visant à mettre en place un mécanisme efficace de prévention des ingérences extérieures dans le processus électoral.

« L’ingérence russe dans le processus électoral n’est plus un problème purement ukrainien comme c’était le cas il y a vingt ans. La croisade du Kremlin contre la démocratie a acquis le caractère d’une guerre hybride mondiale. Nous coordonnons nos efforts avec des partenaires étrangers afin de développer un mécanisme fiable pour empêcher toute ingérence extérieure dans le processus électoral», a-t-il déclaré.

Le président ukrainien a souligné que l’ennemi possédait toutes les techniques de la guerre de l’information hybride, ajoutant qu’il serait plus facile de lutter contre la propagande russe si certains politiciens ukrainiens ne contribuaient pas à répandre les thèses anti-ukrainiennes.

«Malheureusement, dans l'échiquier politique ukrainien, il y a des figures qui permettent à Moscou de les manipuler. Et en quatre ans, nous avons restauré non seulement l'armée mais aussi les services de renseignement et nous avons une idée absolument précise des plans du Kremlin; ainsi nous savons qui ils veulent voir au deuxième tour de l'élection présidentielle, et grâce à Dieu, mon nom de famille ne figure pas, je veux dire dans les plans du Kremlin», a déclaré Porochenko.

Lire aussi : Porochenko soumet au Parlement des projets d'amendements constitutionnels sur l'UE et l'adhésion à l'OTAN

Selon lui, il existe également l’intention de former une puissante opposition pro-russe au sein du nouveau parlement ukrainien et, peut-être même, de l’intégrer dans une nouvelle coalition avec un droit de veto sur l'intégration européenne et euro-atlantique.

«Les horizons de leur planification se situent à l'automne 2020, quand, dans les résultats des élections locales dans certains conseils régionaux, la création de majorités politiques fidèles à Moscou est prévue», a-t-il remarqué.

Il a souligné que l'avenir de l'Ukraine dépendait dans une large mesure des cycles électoraux 2019 et 2020.

«Bien sûr, en tant que président, je garantis fermement des élections libres, équitables et démocratiques: élections du chef de l'État, du nouveau parlement, des organes d'autonomie locale, nous protégerons la libre expression des citoyens», a déclaré Porochenko.

Le président ukrainien a également évoqué son intention d’inscrire le cap vers l’OTAN et l’Union européenne dans la Constitution de l’Ukraine.

« Le sommet de cette année a confirmé les perspectives euro-atlantiques d'un grand pays européen, et l'initiative de fixer le cap vers l'OTAN dans la Constitution n’est pas seulement un signal à la société de la fermeté de nos intentions. C’est aussi un message pour nos partenaires occidentaux: vous nous avez dit à plusieurs reprises que les portes sont ouvertes. Lors du sommet UE à huis clos, tous les dirigeants des pays européens l’ont fermement souligné: «Monsieur le Président, la porte de l'OTAN est ouverte pour vous». Et, franchement, nous n’en avons jamais douté. Nous allons avec certitude utiliser cela et nous allons avec certitude revenir dans la grande famille des nations européennes », a déclaré Porochenko.

Il a ajouté que nos aspirations européennes et euro-atlantiques doivent être replacées dans un contexte mondial et européen plus large. « Non seulement nous avons besoin de l'UE, et non seulement nous avons besoin de l'OTAN. Mais l’Union européenne et l’OTAN ont tout aussi besoin de nous. Non seulement l'OTAN nous donnera des garanties de sécurité efficaces, mais nous, avec notre nouvelle armée, nous pourrons renforcer de manière significative le flanc est de l'OTAN…», a-t-il souligné.

Il a mis l’accent sur le fait que l’Ukraine n’allait pas rejoindre l’Alliance les mains vides, mais lui offrirait de facto l’une des armées les plus fortes du continent.

Le président Porochenko s'est également déclaré convaincu que la Verkhovna Rada voterait, lors de la prochaine semaine de séances plénières, pour les modifications à la Constitution concernant l'aspiration de l'Ukraine à rejoindre l'Union européenne et l'OTAN.

Читайте также: Porochenko : Les investissements en capital en Ukraine ont été accrus de 26,5%

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «Publicités» et «PR» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>