Le «tribunal» de Crimée occupée a arrêté Edem Bekirov jusqu'au 11 février

Le «tribunal» de Crimée occupée a arrêté Edem Bekirov jusqu'au 11 février

Ukrinform
Le « tribunal » de Crimée occupée a mis en état d’arrestation Edem Bekirov, activiste Tatar de Crimée jusqu’au 11 février 2019 et ceci en dépit de la très mauvaise santé de Bekirov.

Сette information a été communiquée par «Solidarité de Crimée».

« Le juge a pris une décision: un mois et trente jours de détention dans une cellule d’isolement jusqu’au 11 février 2019 », peut-on lire dans le communiqué.

Selon les avocats, Bekirov est inculpé en vertu de l'article 222, partie 1 (Acquisition, transfert, vente, stockage, transport ou port illégal d'armes à feu, de munitions) et de l’article 222.1, partie 1 (Achat, transfert, vente, entrepôt, transport ou transportant des explosifs.

Les avocats, se référant à l’état de santé de Bekirov, ont demandé aux juges de choisir à l’égard de leur client une assignation à résidence, « étant donné que les conditions de détention dans la cellule d’isolement de Simferopol peuvent aggraver l’état de santé précaire du défendeur, voire être fatales ».

Selon Olexiy Ladine, un des avocats, Edem Bekirov est reconnu invalide du groupe 1 et diabétique. Il a été amputé d'une jambe il y a 12 ans, opéré du cœur et souffre encore de nombreuses maladies graves qui nécessitent des soins constants qui ne peuvent pas lui être fournis dans ce centre de détention. « On a le sentiment que cette décision peut conduire à de graves conséquences, y compris la mort de l'accusé, car nous savons tous que, dans le centre de détention de Simferopol, les sévices, notamment la torture, sont loin d'être exceptionnels », a déclaré l’avocat.

Lire aussi : Des agents russes des forces de l’ordre ont arrêté un activiste Tatar de Crimée

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-