Porochenko : Nous ne permettons pas à la Russie de militariser la mer Noire

Porochenko : Nous ne permettons pas à la Russie de militariser la mer Noire

Ukrinform
Le président ukrainien Petro Porochenko estime que la Fédération de Russie devrait expliquer pourquoi le nouveau système de défense antiaérienne et antimissile S-400 et le nouveau système de défense antinavire sont désormais situés à Kertch et à Théodosie, en Crimée occupée.

« Nous ne laisserons pas la Russie décider de la manière dont l'Ukraine pourrait utiliser la mer d'Azov et le détroit de Kertch, et nous utiliserons tous les mécanismes juridiques pour protéger nos intérêts », a déclaré le président ukrainien dans une interview à CNN Turk, selon le service de presse du chef de l’État.

M. Porochenko a martelé : « Nous ne reconnaîtrons jamais l'occupation de la mer d'Azov par la Russie. Nous ne reconnaîtrons jamais l'occupation du détroit de Kertch. Et nous insistons sur le droit international. Nous utiliserons le détroit de Kertch et la mer d'Azov ».

Le président a ajouté que la Russie ne déciderait pas de quelle manière l'Ukraine souveraine et indépendante pourrait utiliser la mer d'Azov.

Le président a également rappelé l'agression de la part de l'armée russe contre les navires ukrainiens dans les eaux neutres de la mer Noire et la capture des marins ukrainiens.

Petro Porochenko a noté que la Russie ne pouvait pas expliquer pourquoi et qui avait pris la décision d'attaquer les navires ukrainiens. « Cependant, c'est un acte d'agression. La Fédération de Russie porte la responsabilité juridique de l'attaque contre ces navires et 24 marins ukrainiens, qui sont maintenant détenus à Moscou. Cette affaire est hors de la juridiction d'un tribunal russe. Ce sont des prisonniers de guerre en vertu de la Convention de Genève. La Russie doit immédiatement les libérer », a insisté le président ukrainien.

Il a indiqué que les demandes de libération des marins ukrainiens avaient été lancées lors du sommet du G20 à Buenos Aires par l'Union européenne, l'OTAN, le G7, les États-Unis, le Canada, le Japon et bien d'autres.

Le chef de l’État a en outre attiré l'attention sur la situation en matière de sécurité dans la mer Noire :

« C’est une question très importante pour tous les pays de la région de la mer Noire, dont l’Ukraine, la Turquie, la Bulgarie, la Roumanie et la Géorgie. Et seule la Russie tente de déstabiliser la situation », a-t-il souligné.

Dans ce contexte, le chef de l’État s’est dit convaincu que la Russie devrait expliquer pourquoi les nouveaux systèmes de défense aérienne S-400 ont été implantés à Kertch et à Théodosie et a déclaré : « C'est totalement inacceptable. Nous ne permettrons pas la militarisation de la mer Noire. Et vu cette situation, nous devons être prêts à réagir ».

kh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-