L'Ukraine fait partie des trois pays qui ont reçu des plaintes déposées à leur encontre par la Cour européenne des droits de l'homme

L'Ukraine fait partie des trois pays qui ont reçu des plaintes déposées à leur encontre par la Cour européenne des droits de l'homme

Ukrinform
En 2018, la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH) a rendu 86 décisions reconnaissant la violation par l'Ukraine d'au moins un article de la Convention européenne des droits de l'homme.

Cette information a été communiquée par l’édition « Evropeyskapravda » en référence à la déclaration du juge Guido Raymondifaite lors d'une conférence de presse à Strasbourg.

L'Ukraine se classe au troisième rang des États membres du Conseil de l'Europe pour cet indicateur. La violation la plus fréquente a été commise par la Russie (238 décisions de la Cour) et la Turquie (140 décisions). Il convient de noter que certaines de ces décisions concernaient plusieurs plaintes similaires à la fois.

Parmi les violations de l'Ukraine légalement reconnues, les violations du « droit à la liberté et à la sécurité » sont les plus fréquemment signalées (45 décisions). Cela vaut en particulier pour la détention illégale de citoyens. En deuxième place (41 décisions) ciblent de longues procédures judiciaires injustifiées. La troisième place (37 décisions) parmi les violations qui ont fait l'objet d'une décision en 2018 - l'impossibilité d'obtenir une protection juridique effective devant les tribunaux nationaux. Dans le contenu des décisions de la CEDH, la violation de plusieurs articles de la Convention a été avérée.

Dans 5 affaires qui ont abouti à la décision finale, aucune violation de la part de l'Ukraine n'a été constatée.

Il convient de noter qu'en raison de la durée de la procédure, la Cour européenne des droits de l'homme juge maintenant principalement des violations commises avant la Révolution de la dignité.

Lire aussi : L'Ukraine engage une action en justice contre la Russie devant la CEDH

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-