Les Etats-Unis et leurs alliés envisagent un nouveau paquet de sanctions contre la Russie

Les Etats-Unis et leurs alliés envisagent un nouveau paquet de sanctions contre la Russie

Ukrinform
Washington, ainsi que ses alliés et partenaires, étudient actuellement la possibilité d'imposer de nouvelles sanctions à la Russie après le « Paquet de Kertch » introduit la semaine dernière  contre six personnes et huit organisations.

Cette information a été communiquée par George Kent, assistant adjoint  du Secrétaire d’État des États-Unis, responsable du lien avec des pays de l’Europe de l’est et du Caucase.

« Les États-Unis et leurs partenaires continuent d'envisager de nouvelles restrictions » a indiqué un haut responsable du département d'État. Le gouvernement américain envisage maintenant de nouvelles sanctions à l'encontre de la Russie après celles qui ont été imposées vendredi dernier.

Il a ajouté qu'il ne pouvait commenter le contenu des discussions, mais a ajouté: « Nous poursuivons ces efforts ».

Auparavant, le représentant du département d'État avait pris la parole, lors de la conférence, « La Crimée après cinq ans d'occupation russe », au United States Peace Institute (Washington). Lors de son discours, il a de nouveau repris les thèses exprimées à la veille par Kurt Volker, chargé aux Affaires ukrainiennes du département d’État des États-Unis, selon lesquelles l'Occident continuerait à faire pression sur la Russie jusqu'à ce qu'elle mette fin à son agression.

Comme George Kent l'a déclaré mardi, « les États-Unis continueront à user de diplomatie privée et publique et appliquer la politique des sanctions », a-t-il ajouté. .

Un haut responsable du département d'État a également rappelé qu'au cours des cinq dernières années, Washington avait maintenu une politique stable en faveur de la souveraineté et de l'intégrité de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues, y compris ses eaux territoriales.

« Nous n'accepterons rien à l’exception de la restauration complète de l'intégrité territoriale de l'Ukraine », a déclaré le représentant américain.

Lire aussi : Cinquième anniversaire de l'occupation: l'OTAN demande à la Russie de rendre la Crimée à l’Ukraine

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-