USA : Donald Trump mis en accusation pour abus de pouvoir et entrave au travail du Congrès

USA : Donald Trump mis en accusation pour abus de pouvoir et entrave au travail du Congrès

Ukrinform
Le président américain Donald Trump a été mis en accusation mercredi soir lors d’un vote au Congrès synonyme de procès en destitution pour le milliardaire, qui a immédiatement dénoncé la «haine» de ses adversaires politiques.

Cette information a été annoncée par le Journal de Montréal.

« La Chambre des représentants, dominée par les démocrates, s’est prononcée en faveur de l’«impeachment» du milliardaire républicain de 73 ans pour «abus de pouvoir», par 230 voix contre 197 », peut-on lire dans la nouvelle.  

Le 45e président des États-Unis, qui entend briguer un deuxième mandat en novembre 2020, a été également mis en accusation pour entrave à la bonne marche du Congrès, en raison de son refus de participer à l’enquête en destitution le visant. 

Il lui est reproché d’avoir demandé à l’Ukraine d’enquêter sur un de ses rivaux potentiels à la présidentielle de 2020, Joe Biden. 

Il appartient désormais au Sénat de juger Donald Trump, sans doute en janvier. Mais les républicains, qui contrôlent la chambre haute, ont la ferme intention d’acquitter leur président. 

«Le président a confiance dans le Sénat pour rétablir l’ordre », a réagi dans la foulée la Maison-Blanche. «Il est prêt pour les prochaines étapes et a confiance dans le fait qu’il sera totalement disculpé».  Le vote de mercredi soir à la Chambre, intervenu à moins d’un an du scrutin présidentiel, est en tout point historique. 

Seuls deux autres présidents - Andrew Johnson en 1868 et Bill Clinton en 1998 - ont vécu une mise en accusation. Le républicain Richard Nixon, empêtré dans le scandale du Watergate, avait préféré démissionner en 1974 avant de subir telle avanie.  

Après avoir appris la nouvelle, Donald Trump a accusé les démocrates d’essayer «d’annuler le vote de dizaines de millions d’Américains» en tentant de le pousser hors de la Maison-Blanche. Et a estimé que ses adversaires politiques venaient de commettre un «suicide politique». 

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-