Crash du Boeing 737 : cinq ministres des Affaires étrangères se réuniront à Londres

Crash du Boeing 737 : cinq ministres des Affaires étrangères se réuniront à Londres

Ukrinform
Les ministres des Affaires étrangères des cinq pays, dont des citoyens sont morts dans le crash d'un avion d'Ukraine International Airlines en Iran le 8 janvier dernier, se réuniront bientôt à Londres, selon le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Vadym Prystaiko.

« Dans deux jours, je serai à Londres, nous aurons une réunion des cinq ministres des Affaires étrangères des nations en deuil, où nous déterminerons les activités individuelles et collectives de nos pays, quelles mesures ont été prises pour traduire les coupables en justice et comment pouvons-nous indemniser les familles des victimes », a déclaré M. Prystaiko à la radio britannique, selon CNN.

Le ministre ukrainien n'a pas nommé ses homologues qui seraient présents à la réunion, mais il est fort probable qu’il s’agirait des ministres de la Grande-Bretagne, du Canada, de l'Allemagne, de la Suède et de l'Ukraine.

Un avion d'Ukraine International Airlines (vol PS752) en direction de à Kyiv s'est écrasé peu de temps après le décollage de l'aéroport international Imam Khomeini de Téhéran à environ 06h00 (04h30 heure de Kyiv) le mercredi 8 janvier.

Il y avait 176 personnes à bord de l'avion : 167 passagers (dont deux Ukrainiens) et 9 membres d'équipage (tous Ukrainiens). La plupart des victimes de l'accident d'avion ukrainien à Téhéran sont des citoyens de l'Iran (82) et du Canada (63). Les personnes tuées dans l'accident comprennent également dix Suédois, quatre citoyens afghans, trois Allemands et trois Britanniques.

Le samedi 11 janvier, l'Iran a annoncé qu'il avait abattu l’avion de passagers ukrainien, le Boeing 737-800, par accident.

Le Corps des Gardiens de la révolution islamique a revendiqué l’abattement de l'avion ukrainien.

kh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-