Conférence de Munich : le conflit en Ukraine menace la stabilité de la région euro-atlantique

Conférence de Munich : le conflit en Ukraine menace la stabilité de la région euro-atlantique

déclaration
Ukrinform
La guerre en Ukraine rend non seulement impossible la normalisation du dialogue entre Kyiv et Moscou, mais constitue également une menace pour la sécurité dans la région euro-atlantique, selon une déclaration du Groupe de leadership pour la sécurité euro-atlantique, publiée lors de la Conférence de Munich sur la sécurité le vendredi 14 février.

« Le conflit en Ukraine et aux alentours est une tragédie pour tous ceux qui sont touchés par la violence. C'est un point d'éclair pour des erreurs de calcul catastrophiques et une menace continue pour la sécurité et la stabilité dans la région euro-atlantique », indique le texte du document.

La déclaration note qu'une résolution politique est fondamentale pour mettre fin au conflit armé dans la région du Donbass, pour améliorer les perspectives d'un dialogue constructif entre l’Ukraine et la Russie, y compris sur la Crimée, et pour améliorer la sécurité euro-atlantique en général.

Selon les auteurs de la déclaration, des mesures doivent être prises dès maintenant pour aider ceux qui sont en danger et pour jeter les bases d'un règlement du conflit afin de répondre aux urgences sécuritaires, humanitaires, économiques et politiques. Une telle action contribuera également à réduire les tensions entre la Russie et l'Occident et à construire une architecture durable de sécurité mutuelle dans la région euro-atlantique, y compris une coopération renforcée sur la réduction de la menace nucléaire.

Les développements récents ont ouvert la voie au progrès. Ces changements en 2019 incluent la libération mutuelle des prisonniers et un accord pour définir des zones supplémentaires de désengagement des forces, l'accord d'octobre sur un processus d'élections à Donetsk et à Louhansk et un statut spécial pour ces régions une fois que les élections auront été certifiées libres et équitables par l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), le sommet en format de Normandie à Paris au mois de décembre entre la France, l'Allemagne, la Russie et l'Ukraine.

« En 2020, une nouvelle réunion en format Normandie, les travaux en cours du Groupe de contact trilatéral et d'autres échanges diplomatiques offrent la possibilité d'avancer pour mettre fin à une guerre qui, au cours des six dernières années, a pris la vie de plus de 13 000 personnes, a blessé plus de 25 000 personnes et a forcé 2,5 millions de personnes de quitter leur domicile », peut-on lire dans la déclaration.

La 56e Conférence de Munich sur la sécurité se tiendra du 14 au 16 février 2020. Elle se concentrera sur les conflits et le désarmement, le climat et la santé. Selon le président de la conférence, Wolfgang Ischinger, « l'Ukraine reste un enjeu important de la politique de sécurité européenne ».

kh

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-