L’APCE exhorte à faire face à la pandémie du COVID-19 en respectant les droits économiques et sociaux

L’APCE exhorte à faire face à la pandémie du COVID-19 en respectant les droits économiques et sociaux

Ukrinform
Luís Leite Ramos, Président de la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable de l’APCE, a déclaré que le monde devrait  faire face à la pandémie du COVID-19 en respectant les droits économiques et sociaux.

La déclaration correspondante a été publiée sur la page de l’Assemblée du Conseil de l’Europe.

« Les citoyens européens sont aux balcons et aux fenêtres chaque soir pour rendre hommage aux personnels de santé, mais l’Europe ne doit pas se contenter d’applaudissements et de remerciements. Comme jamais, depuis la seconde guerre mondiale, la pandémie du Covid-19 a révélé la nécessité d’une protection forte des droits humains, notamment des droits économiques et sociaux. C’est précisément le modèle de société fondé sur les droits humains, la démocratie et la règle de droit qui est aujourd’hui en péril et il est de notre devoir à toutes et à tous de rester vigilants face à l’adversité et la maladie », a-t-il déclaré.

Dans ce contexte, il a annoncé qu’une proposition de résolution avait été initiée par Jennifer De Temmerman, Présidente de la Sous-commission de la santé publique et du développement durable, et signée par des membres de la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable et par d’autres membres de l’Assemblée parlementaire, intitulée « COVID-19 – une réponse efficace et respectueuse des droits humains ».

A cet égard, Mme De Temmerman a déclaré : « Je suis inquiète de voir certains Etats prendre des mesures contestables en termes démocratiques, au prétexte de la pandémie. L'urgence sanitaire avait été envisagée dès 2016 par l'APCE. La situation actuelle met tout autant en exergue la nécessité absolue de revoir nos priorités que le rôle de gardiens des droits humains des parlementaires du Conseil de l'Europe ».

« Au-delà de la situation difficile dans laquelle le Covid-19 a plongé nos hôpitaux, nous devons demeurer au plus près des anciens pour leur garantir la protection de leurs droits et maintenir la solidarité intergénérationnelle », a déclaré Selin Sayek Böke, Présidente de la Sous-commission sur la Charte sociale européenne. « Le droit à la santé, à la protection sociale, à l’emploi, à l’éducation et à la protection contre les discriminations sont sous haute tension. Plus que jamais, les droits défendus par la Charte sociale européenne sont contestés », s’inquiète-t-elle.

« La fermeture des écoles du continent permet d’assurer la protection de la vie des jeunes et l'avenir de tous les peuples d'Europe, mais représente également un défi pour l’intérêt supérieur des enfants et l’égalité des chances », a souligné Lord Don Touhig, Président de la Sous-commission sur les enfants.

Kęstutis Masiulis, Président de la Sous-commission du Prix de l’Europe, a assuré, quant à lui, que les activités de la sous-commission se poursuivraient.

« Malgré l’adversité, la Commission des questions sociales, de la santé et du développement durable est au plus proche des personnes vulnérables en Europe. Elle poursuivra sa mission démocratique – c’est le moins que nous puissions faire, alors que les personnels de santé risquent leur vie et que des citoyens perdent la vie », a conclu M. Leite Ramos, Président de la commission.

Lire aussi : L’ONU : Le coronavirus a déclenché la « pire crise mondiale » depuis 1945

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-