António Guterres : Le temps est maintenant à l’unité

António Guterres : Le temps est maintenant à l’unité

Ukrinform
La pandémie de COVID-19 est l’un des défis les plus dangereux auxquels le monde ait été confronté à notre génération. C’est avant tout une crise humaine aux graves conséquences sanitaires et socioéconomiques.

Cette déclaration a été faite par António Guterres, Secrétaire général des Nations unies.

« L’Organisation mondiale de la Santé (OMS), avec des milliers de ses employés, est en première ligne pour soutenir les États Membres et leurs sociétés, en particulier les plus vulnérables d’entre eux, dans leur lutte contre le virus, en fournissant des conseils, des formations, du matériel et des services vitaux concrets.  J’ai été le témoin direct du courage et de la détermination du personnel de l’OMS lors de ma visite en République démocratique du Congo (RDC) l’année dernière, où le personnel de l’OMS travaille dans des conditions précaires et dans des zones reculées très dangereuses pour lutter contre le virus mortel Ebola. Le fait qu’aucun nouveau cas d’Ebola n’ait été signalé depuis des mois est une réussite remarquable pour l’OMS », a-t-il déclaré.

Le Secrétaire général des Nations unies a souligné que l’Organisation mondiale de la Santé devrait être soutenue, car elle est absolument essentielle aux efforts menés au niveau mondial pour gagner la guerre contre la COVID-19.

« Ce virus est inédit pour notre génération et il nécessite une réponse sans précédent. Évidemment, dans de telles conditions, il est possible que les mêmes faits aient eu des lectures différentes par différentes entités. Une fois que nous aurons enfin tourné la page sur cette pandémie, il faudra prendre le temps de regarder en arrière pour comprendre comment une telle maladie a émergé et a propagé sa dévastation aussi rapidement à travers le monde, et comment toutes les personnes impliquées ont réagi à la crise. Les enseignements tirés seront essentiels pour relever efficacement les défis similaires qui pourraient se présenter à l’avenir.  Mais ce moment-là n’est pas encore arrivé. Le temps est maintenant à l’unité, la communauté internationale devant travailler ensemble dans la solidarité pour stopper ce virus et ses conséquences dévastatrices », a-t-il conclu.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-