L’UE condamne l’annexion de territoires de plusieurs pays du Partenariat oriental par la Russie

L’UE condamne l’annexion de territoires de plusieurs pays du Partenariat oriental par la Russie

Ukrinform
L’UE condamne la déstabilisation, l’invasion, l’occupation et l’annexion de territoires de plusieurs pays du Partenariat oriental par la Fédération de Russie et appelle au retrait immédiat des troupes étrangères de tous les territoires occupés.

Cette information figure dans le rapport sur une recommandation du Parlement européen au Conseil, à la Commission et au vice-président de la Commission/haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères et la politique de sécurité concernant le Partenariat oriental, en vue du sommet de juin 2020.

« Condamner fermement les violations répétées des normes et principes fondamentaux du droit international dans la région du Partenariat oriental, notamment la déstabilisation, l’invasion, l’occupation et l’annexion de territoires de plusieurs pays du Partenariat oriental par la Fédération de Russie et son refus de se conformer aux décisions des juridictions internationales ; établir une politique plus coordonnée entre les États membres de l’Union vis-à-vis de la Fédération de Russie, notamment au sujet de l’engagement sur les questions concernant les pays du Partenariat oriental », indique le document.

Il est noté que l’indépendance, la souveraineté et l’intégrité territoriale des pays du Partenariat oriental continuent d’être bafouées en raison de conflits régionaux non résolus, d’agressions extérieures et de l’occupation continue de territoires. Dans la plupart de ces conflits, la Russie joue activement le rôle d’agresseur par le biais de ses guerres hybrides, de sa politique d’occupation illégale et d’annexion, de cyberattaques et d’activités de propagande et de désinformation, qui menacent la sécurité européenne dans son ensemble.

L’UE appelle également au « retrait immédiat des troupes étrangères de tous les territoires occupés et à la fin des hostilités militaires, qui coûtent inutilement la vie à des civils et à des militaires tout en entravant le développement socioéconomique, ce qui permettrait à des centaines de milliers de personnes déplacées à l’intérieur de leur propre pays de retourner dans leur région natale ».

En outre, l’UE prend en considération les appels du gouvernement ukrainien au stationnement d’une importante force internationale de maintien de la paix le long de la frontière entre l’Ukraine et la Russie et dans les oblasts de Lougansk et de Donetsk. « Lorsque la situation le permettra, et dans le cadre de la mise en œuvre intégrale des accords de Minsk, le déploiement d’une mission de la PSDC sous la direction de l’Union devrait être proposé aux parties au conflit afin de les aider dans des tâches telles que le déminage, la préparation des élections locales et la garantie d’un libre accès aux organisations d’aide humanitaire », lit-on dans le rapport.

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-