En 2020, l’OTAN réalisera 13 nouvelles activités de coopération avec l’Ukraine

En 2020, l’OTAN réalisera 13 nouvelles activités de coopération avec l’Ukraine

Ukrinform
Cette année, l’OTAN mettra en œuvre  13 nouvelles activités de coopération avec l’Ukraine dans le cadre du programme pour la science au service de la paix et de la sécurité.

Cette information a été communiquée sur le site de l’OTAN.

Ces activités portent en particulier sur la protection des soldats et des civils contre les risques de contamination chimique, biologique, radiologique ou nucléaire, sur l’utilisation de technologies de pointe pour accroître la résilience de la population civile et renforcer les structures nationales de soins médicaux et de réponse aux situations d’urgence. Elles consistent aussi à mettre au point, dans l’optique d’une meilleure efficacité énergétique, des outils capables de protéger les personnels militaires contre les risques biologiques et les explosifs.

Dans le cadre de ces nouvelles activités, les codirecteurs ukrainiens travailleront avec des experts d’Estonie, de France, d’Allemagne, de Grèce, d’Italie, de Pologne, du Royaume-Uni et de pays partenaires, comme le Bélarus, la Jordanie et la Suède.

Pour ce qui est de l’avenir, le programme SPS a recensé une série de domaines qui se prêteraient à des travaux de recherche à mener en collaboration avec l’Ukraine, parmi lesquels l'action « femmes, paix et sécurité », la guerre hybride et la recherche maritime.

« Compte tenu de l’expertise de la communauté scientifique ukrainienne, les chercheurs et scientifiques des pays de l’OTAN ont aussi beaucoup de chance de pouvoir travailler avec leurs collègues ukrainiens pour approfondir certaines questions, par exemple dans le domaine de la guerre hybride », indique Antonio Missiroli, secrétaire général adjoint pour les défis de sécurité émergents à l’OTAN.

Depuis que l’Ukraine a rejoint le programme SPS, en 1991, plus de 720 experts ukrainiens ont participé à des activités SPS. En outre, 945 jeunes scientifiques ont pris part à des échanges organisés dans le cadre du programme, et les divers projets et ateliers ont débouché sur la publication de plus de 80 ouvrages.

Parmi les projets récemment menés à bien au profit de l’Ukraine figurent le soutien au déminage à but humanitaire et la mise au point de systèmes de détection d’engins explosifs improvisés (EEI). L’Ukraine a également reçu de l’aide pour la mise en place d’un système multinational de télémédecine, dont les équipements ont été fournis et le personnel formé dans le cadre du projet. Ce système permet à des équipes médicales spécialisées d’apporter des compétences pointues en aide humanitaire d’urgence lors de catastrophes et d’incidents majeurs en adressant en temps réel des recommandations aux soignants qui se trouvent sur place grâce à des moyens de télécommunications modernes.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-