Les députés européens appellent à des sanctions contre le Président biélorusse

Les députés européens appellent à des sanctions contre le Président biélorusse

Ukrinform
Le Parlement européen ne reconnaîtra pas Alexandre Loukachenko en tant que Président de la Biélorussie à l’expiration de son mandat actuel le 5 novembre.

La déclaration correspondante a été publiée sur le site du Parlement européen.

« Dans une résolution adoptée jeudi par 574 voix pour, 37 contre et 82 abstentions, le Parlement européen rejette les résultats officiels des prétendues « élections présidentielles » qui se sont tenues en Biélorussie le 9 août, étant donné que celles-ci se sont déroulées « en violation flagrante de toutes les normes internationalement reconnues ». Une fois que le mandat du dirigeant autoritaire sortant, Alexandre Loukachenko, expirera le 5 novembre, le Parlement ne le reconnaîtra plus comme Président du pays », peut-on lire dans le communiqué.

Entretemps, les députés saluent la création récente du Conseil de coordination en tant « représentant provisoire du peuple demandant un changement démocratique au Bélarus», qui est ouvert à tous les acteurs politiques et sociaux. Par ailleurs, ils réitèrent les nombreux appels à la tenue de nouvelles élections libres et équitables le plus rapidement possible et sous supervision internationale.

Les députés plaident pour des sanctions européennes contre un large groupe de personnes responsables de la falsification des résultats électoraux et la violente répression au Bélarus , notamment le Président Loukachenko. Ils appellent les États membres de l’UE au sein du Conseil à mettre en œuvre des mesures restrictives sans tarder, en étroite coordination avec les partenaires internationaux.

Par ailleurs, les députés condamnent fermement les arrestations massives et la violente répression actuelle des manifestants pacifiques, des leaders de la grève et des journalistes dans le pays, au vu des nombreux rapports faisant état de mauvais traitements, de viols et de torture dans les centres de détention et les prisons en Biélorussie.

Pour conclure, la résolution souligne la contribution significative d’importantes femmes membres de l’opposition, menées par Svetlana Tikhanovskaya, Veranika Tsapkala et Maria Kalesnikova, pendant les manifestations. Le texte demande la libération immédiate des membres du Conseil de coordination qui ont été arrêtés ainsi que de toutes les personnes détenues de façon arbitraire pour des raisons politiques.

Le texte fait remarquer que de nombreux Biélorusses considèrent Mme Tikhanovskaya comme la gagnante des élections présidentielles et la véritable Présidente-élue du Bélarus.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-