Aujourd’hui marque la Journée européenne pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle et les abus sexuels

Aujourd’hui marque la Journée européenne pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle et les abus sexuels

Ukrinform
Aujourd’hui,  le 18 novembre 2020, marque la 6e Journée européenne pour la protection des enfants contre l’exploitation sexuelle et les abus sexuels. À l’occasion de cette journée, plusieurs diplomates européens ont adapté une déclaration conjointe.

Cette information a été communiquée sur le site du Conseil de l’Europe.

« La protection des enfants contre l’exploitation sexuelle et les abus sexuels est un devoir fondamental de tous les États. Les gouvernements doivent unir leurs forces au niveau international pour lutter efficacement contre toutes les formes de violence sexuelle à l’encontre des enfants. La pandémie de COVID-19 et les périodes de confinement qui en ont résulté ont augmenté le risque que les enfants soient victimes d’exploitation et d’abus sexuels, en particulier parce que les écoles et les services sociaux ont dû réduire leurs activités en raison des préoccupations sanitaires. Alors que de nouveaux confinements sont décidés dans nombre de nos États membres, nous devons faire passer l’intérêt des enfants avant tout, renforcer les efforts de prévention de l’exploitation sexuelle et des abus sexuels et traduire leurs auteurs en justice », peut-on lire dans cette déclaration signée par le Ministre délégué aux Affaires étrangères grec, Miltiadis Varvitsiotis, Président sortant du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, le Ministre fédéral allemand des Affaires étrangères, Heiko Maas, Président entrant du Comité des Ministres du Conseil de l’Europe, la Secrétaire Générale du Conseil de l’Europe, Marija Pejčinović Burić et le Président de l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe, Rik Daems.

« La lutte contre ce fléau nécessite une stratégie à long terme et multipartite incluant les gouvernements, les parlementaires, les organes locaux et régionaux ainsi que la police, la justice et les autorités sanitaires. En outre, les écoles, les clubs sportifs, les organisations de jeunesse, les parents - chacun d’entre nous - ont un rôle à jouer. Ensemble, nous avons la responsabilité sociétale de protéger le bien-être de nos enfants. La mise en œuvre de la Convention du Conseil de l’Europe sur la protection des enfants contre l’exploitation et les abus sexuels, (la « Convention de Lanzarote(*)»), entrée en vigueur il y a dix ans, contribue efficacement à créer un environnement plus sûr pour les enfants, y compris en période de pandémie. Il s’agit d’un instrument juridique ambitieux et complet qui offre une orientation et une inspiration à tout gouvernement dans le monde souhaitant s’attaquer à ce grave problème en renforçant son cadre juridique », ajoutent-ils.

Les auteurs du document espèrent que la Convention de Lanzarote sera bientôt ratifiée par tous les États membres. Ils encouragent également nos États observateurs ainsi que les États non-membres à ratifier cette importante convention et invitent instamment les États membres à veiller de manière proactive à ce que les enfants soient informés de leurs droits et de la manière d’accéder aux services et aux mesures qui font de ces droits une réalité dans le contexte de la pandémie actuelle.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-