Les pays de l’ONU rejettent l’affirmation de la Russie selon laquelle elle agit comme médiatrice dans le conflit du Donbass

Les pays de l’ONU rejettent l’affirmation de la Russie selon laquelle elle agit comme médiatrice dans le conflit du Donbass

Ukrinform
La position de la Russie, qui a tenté de tenir des discussions à l'ONU sur la mise en œuvre des accords de Minsk, est trompeuse. La Fédération de Russie ne peut pas être un médiateur, parce qu’elle a été à l’origine et continue d’alimenter le conflit dans l’est de l’Ukraine.

Cela a été dit dans une déclaration conjointe du Royaume-Uni, des États-Unis et de l'Estonie sur l'Ukraine, a informé le représentant permanent de l'Ukraine auprès de l'ONU, Serguiy Kyslytsya, sur sa page Facebook le mercredi 2 décembre.

« Nous rejetons fermement l’affirmation de la Russie selon laquelle elle agit en tant que médiatrice dans un conflit interne. La Russie est un participant actif qui entraîne, arme et dirige des formations armées dans des zones hors du contrôle du gouvernement ukrainien, complétant ces forces par procuration avec du personnel et des équipements militaires », indique le texte de la déclaration.

La déclaration du Royaume-Uni, des États-Unis et de l'Estonie est venue en réponse aux tentatives de Moscou de tenir une réunion du Conseil de sécurité des Nations Unies en formule Arria le 2 décembre 2020, à laquelle les représentants des autorités d'occupation des soi-disant RPD et RPL non reconnues et contrôlées par Moscou, ont été invités. Cette tentative d'utiliser la plateforme de l'ONU a été déjouée : les pays occidentaux ont refusé de participer à l'initiative russe, et l'ONU n'a même pas diffusé l'événement sur des ressources officielles.

Selon la déclaration, « cette réunion était une tentative flagrante de présenter des renseignements fallacieux et trompeurs concernant le conflit dans l'est de l'Ukraine ».

À cet égard, les pays occidentaux ont rappelé que la Fédération de Russie « a amorcé et continue d'alimenter un conflit qui a fait environ 13 000 morts, a provoqué des violations effroyables des droits de l'homme et une détérioration de la situation humanitaire de la population civile ».

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-