Les tentatives de la Russie de légitimer l'occupation de la Crimée ne seront pas reconnues par la communauté mondiale

Les tentatives de la Russie de légitimer l'occupation de la Crimée ne seront pas reconnues par la communauté mondiale

déclaration
Ukrinform
Les missions permanentes de plusieurs dizaines d'États auprès des Nations Unies ont publié une déclaration conjointe à l'occasion du septième anniversaire de l'adoption de la résolution 68/262 de l'Assemblée générale des Nations Unies sur l'intégrité territoriale de l'Ukraine.

La déclaration conjointe a été publiée sur le site Web du ministère des Affaires étrangères de l'Ukraine.

« Il y a sept ans, le 27 mars 2014, l'Assemblée générale des Nations Unies a adopté à une écrasante majorité des États membres de l'ONU la résolution 68/262 « L'intégrité territoriale de l'Ukraine ». Par cette résolution, la communauté internationale a affirmé haut et fort son engagement total en faveur de la souveraineté, de l'indépendance politique, de l'unité et de l'intégrité territoriale de l'Ukraine à l'intérieur de ses frontières internationalement reconnues », indique le document.

Ses auteurs déclarent qu'en dépit des demandes claires de l'Assemblée générale, la Fédération de Russie n'a pas mis fin à son occupation temporaire de la Crimée. Au contraire, elle continue de violer et abuser de manière flagrante les droits de l’homme et d’accroître le potentiel militaire dans la péninsule.

« Ces actions de la Fédération de Russie qui portent atteinte à la souveraineté et à l'intégrité territoriale de l'Ukraine, ainsi que ses abus et violations des droits de l'homme des personnes appartenant à des minorités ethniques et religieuses de la péninsule et de toutes les autres personnes qui s'opposent à l'occupation de la Russie, ont incité l'Assemblée générale à adopter des résolutions 71/205, 72/190, 73/263, 74/168, 75/192 « Situation des droits de l'homme en République autonome de Crimée et dans la ville de Sébastopol, Ukraine » et 73/194, 74/17, 75/29 « Problème de la militarisation de la République autonome de Crimée et de la ville de Sébastopol, en Ukraine, ainsi que de certaines parties de la mer Noire et de la mer d'Azov ». Dans ces résolutions, l'Assemblée générale a condamné l'occupation temporaire de la Crimée et a exhorté la Fédération de Russie, en tant que puissance occupante, à respecter toutes ses obligations en vertu du droit international applicable », indique le texte de la déclaration.

kh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-