La Commission de Venise publie son avis sur le projet de loi ukrainien relatif au conseil d'éthique

La Commission de Venise publie son avis sur le projet de loi ukrainien relatif au conseil d'éthique

Ukrinform
La raison d'être du projet de loi ukrainien visant à créer un conseil d'éthique pour accompagner le processus d'élection (nomination) des membres du Conseil supérieur de la magistrature (CSM) doit être saluée, car l’objectif est de régler d'urgence la question déjà soulevée de l'intégrité et de l'éthique du CSM.

Il s’agit là de l'une des principales conclusions de l'avis urgent préparé par la Commission de Venise et la Direction générale Droits de l'homme et État de droit du Conseil de l'Europe et publié sur le site du Conseil de l’Europe.

« La création de conseils de la magistrature, qui s’occupent des questions de nomination, de promotion et de discipline concernant les magistrats, est un élément important pour l'indépendance du système judiciaire. Une réforme judiciaire qui ne porterait pas sur le fonctionnement du CSM et sur l'intégrité de ses membres serait vouée à l'échec », peut-on lire dans le communiqué.

 La Commission de Venise et la Direction se félicitent de la proposition de créer un conseil d'éthique pour une période de six ans afin d'aider les organes qui élisent (nomment) les membres du CSM à déterminer si les candidats aux postes de membres du CSM et les membres actuels du CSM répondent aux critères d'éthique professionnelle et d'intégrité. Il convient également de noter avec satisfaction que la composition de ce conseil d'éthique s'appuie sur les avis antérieurs de la Commission de Venise, notamment en ce qui concerne la participation d'experts internationaux. Il est néanmoins recommandé de limiter expressément la participation internationale au conseil d'éthique à un seul mandat de six ans.

Cependant, la Commission de Venise et la Direction déplorent que le projet de loi n° 5068 soit une mesure partielle et ne prévoie pas de réforme globale du système judiciaire. Ces deux organes sont toutefois conscients de l'urgence de la situation et reconnaissent que les réformes doivent être entreprises pour remédier à ces problèmes urgents.

eh


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2021 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-