Le souvenir du crime de déportation est l'affaire de tous

Le souvenir du crime de déportation est l'affaire de tous

273
Ukrinform
En ce triste jour anniversaire de la déportations des Tatars de Crimée, nous honorons le courage, l’honneur et la dignité de ce peuple.

Yuriy Stets, ministre de l’information a publié un communiqué à l’occasion de l’anniversaire de la déportation des Tatars de Crimée, le 18 mai 1944 :

«Le 18 mai est une date gravée dans le cœur de chaque Tatare. C’est désormais un jour que tous les Ukrainiens connaissent également, car c’est devenue une douleur commune. Aujourd'hui cependant, nous honorons non seulement la perte, mais aussi le courage, l’honneur et la dignité du peuple des Tatars de Crimée, dont l'Ukraine s’est engagée à défendre les droints au nom de l’avenir commun».

Le ministre de l’Information a exprimé ses plus grandes condoléances aux représentants du peuple des Tatars de Crimée :

«Il y a 73 ans, la Crimée était dévastée par une simple décision de Staline, qui a décidé que le peuple autochtone de la péninsule était une menace. Tout le monde doit se souvenir de ce crime pour que plus jamais il ne se reproduise», peut-on lire dans le communiqué.

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>