Les violences physiques à l'encontre des journalistes en Ukraine diminuent

Les violences physiques à l'encontre des journalistes en Ukraine diminuent

Ukrinform
Depuis le début de l’année, 102 cas de violations de la liberté de parole ont été enregistrés en Ukraine contre 108 sur la même période l'année dernière.

Il s'agit des conclusions du suivi mensuel réalisé par l’Institut des médias, publiées dans un rapport intitulé «Baromètre de la liberté de parole » :

«Le nombre le plus important de violations a été enregistré dans la catégorie «entrave au travail des journalistes», soit 32 cas contre 38 l’année dernière. Il est à noter que la violence physique à l’encontre des journalistes diminue également : 6 cas contre 18 l’année dernière. Malheureusement, dans les catégories «accès à l’information publique » et « atteintes aux biens des journalistes » le nombre de violations a augmenté  avec respectivement 16 cas contre 7 et 8 cas contre 1 l'année précédente», peut-on lire dans le rapport.

Les régions où ces violations ont été le plus répertoriées sont la ville de Kyiv et sa région (24 cas), la région de Poltava (10 cas) et la région de Mykolaiv (8 cas). 

Le rapport répertorie également les agresseurs. Pour cette année, la majorité des personnes incriminées dans des agressions de journalistes sont des personnes privées (58 cas), les autorités locales (14 cas), les forces de l’ordre (7 cas) et les pouvoirs juridiques (5 cas).

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-