Un livre sur les musulmans qui se battent dans le Donbass a été présenté à Ukrinform

Un livre sur les musulmans qui se battent dans le Donbass a été présenté à Ukrinform

338
Ukrinform
Le livre «Du Maїdan jusqu’à l’ATO : les musulmans ukrainiens dans la crise militaro-politique (2013-2016) a été présenté à Kyiv. Ce livre est dédié aux musulmans qui se battent dans le Donbass contre l’agresseur russe, pour la souveraineté de l’Ukraine.

L’auteur du livre, Mychaylo Yakoubovitch, chercheur dans le domaine de la théologie et de la religion à l’Université nationale «Académie d’Ostrog», a présenté son œuvre à Ukrinform.

«Ceci n’est pas un livre sur la guerre. Vous n’y trouverez pas la description des batailles et des opérations militaires. Ce n’était pas mon objectif. J’ai voulu parler du monde intérieur des personnes, des bénévoles, raconter pourquoi les musulmans ont décidé d’aller se battre au sein des Forces armées de l’Ukraine ou d’autres unités militaires, quelle était leur motivation: patriotique ou religieuse. J’ai voulu essayer de montrer comment ils perçoivent l’Islam dans ces circonstances et si pour eux la question est simple, car souvent ces personnes sont également guidées par un sentiment de patriotisme», a-t-il expliqué. 

Selon l’auteur, le plus grand problème pour lui a été la question de la sécurité des combattants et de leur famille, car ils étaient souvent des étrangers ou avaient des familles en Russie et, donc la plupart des combattants musulmans ne voulaient pas dévoiler leur nom et que leur histoire soit publiée dans un livre.

À sontour, le mufti de la Direction spirituelle des musulmans ukrainiens, Saïd Ismagilov, a souligné que la plupart des combattants craignaient de dévoiler leur nom car ils avaient peur pour leur famille.

«En discutant avec de nombreux musulmans ayant participé à l’opération anti-terroriste, je peux vous confirmer qu’ils ne peuvent pas dévoiler leur nom, leur prénom, montrer leur visage, car ce sont des Tatars de Crimée, dont les familles sont restées là-bas, des habitants d’Azerbaïdjan, d’Ouzbékistan, de Tchétchénie…. S’ils ne peuvent pas dévoiler leur nom, ce n’est pas parce qu’ils sont timides, mais parce que leurs proches peuvent subir des représailles», a-t-il précisé.

Mychaylo Yakoubovitch a raconté que le livre comportait deux parties : l’islam en Ukraine et les histoires des musulmans qui défendent la souveraineté de l’Ukraine dans le Donbass.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2017 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-