Les artistes ukrainiens qui se produisent en Russie : les propositions du gouvernement

Les artistes ukrainiens qui se produisent en Russie : les propositions du gouvernement

261
Ukrinform
Les artistes ukrainiens qui se produisent en Russie doivent informer le Service de sécurité de l’Ukraine et payer un impôt spécial au profit des Forces armées de l’Ukraine ; tout cela doit été prévu dans la législation.

Cette information a été communiquée par Vyatcheslav Kirilenko, vice Premier ministre, dans son blog sur « Oukrainska pravda ».

« Des centaines d’artistes ukrainiens ont refusé délibérément de travailler ou de se produire en Russie pour des raisons éthiques, voire politiques, malgré des pertes financières. D’autres artistes, au contraire, utilisent joyeusement ce champ, devenu libre, et gagnent de l’argent pour distraire le public russe, en dépit de l’agression russe dans le Donbass et de l’annexion de la Crimée. Et ceci est aussi leur choix éthique.... Il n’y a que la société qui pourrait évaluer ces deux positions via le Parlement, ou, autrement dit, via la législation », a-t-il écrit sur sa page Facebook.

À lire aussi : Les artistes russes ne pourront plus se produire en Ukraine sans autorisation du SBU

Pour cette loi, il propose une approche « simple et claire » : « Tu pars pour distraire le public du pays-agresseur, alors tu informes le SBU. Ensuite, tu es inscrit dans le Registre spécial des artistes qui font des tournées sur le territoire du pays agresseur ; ce Registre pourrait être sous le contrôle du Conseil national de la télévision et de la radio, par exemple. Enfin, ces artistes vont devoir payer une taxe spéciale qui sera destinée à couvrir les besoins des Forces armées de l’Ukraine ».

Kirilenko suggère également que, lors de l’une présentation d’un tel artiste à la télé, une inscription permanente, constamment allumée, soit libellée ainsi : « Cet artiste est en tournée sur le territoire de l'agresseur. » A la radio, un message doit également être communiqué avant chaque chanson de l'artiste.

Le vice-Premier ministre a souligné que la position de mépris, directe ou cachée, pour son pays de la part de de la part de quiconque devrait enfin obtenir les louanges de la société.

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. • Les informations avec la mention "Publicité" et "PR", ainsi que des matériaux du bloc "Communiqués" sont publiés en vertu des droits de publicité et le seul responsable de leur contenu est l'annonceur.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-