Pour la paix dans le Donbass, mais pas à n’importe quel prix

Pour la paix dans le Donbass, mais pas à n’importe quel prix

Ukrinform
La plupart des Ukrainiens sont persuadés que la paix dans le Donbass pourrait être rétablie par la voie des compromis.

Cette information a été tirée du rapport du sondage réalisé par le Fonds des Initiatives démocratiques Ilko Koutcheriv et le Centre Razoumkov, et présenté par la sociologue Iryna Bekechkina.

« L’opinion publique reste étonnamment stable sur certains points. Nous voyons qu’une petite partie seulement, soit 18%, tout comme l’année dernière, estime que la  paix dans le Donbass devrait être instaurée par la force. Et la majorité absolue (49%) pense que la paix devrait être négociée et installée par la voie des compromis. Mais il est très important de souligner que cette majorité ne veut pas céder à tous les compromis. Et quand nous leur proposons de lire la liste des compromis enregistrés par les Accords de Minsk, il y en a beaucoup que les citoyens ukrainiens n’acceptent pas», a-t-elle souligné.

À lire aussi : Sondage : 62% des Ukrainiens soutiennent l'adhésion de l'Ukraine à l'OTAN

En particulier, 63% des Ukrainiens s’opposent à ce que les élections locales soient réalisées  dans les conditions proposées par les combattants pro-russes, et seuls 12% des sondés sont d’accord.

L’Idée d’une amnistie totale pour tous les combattants pro-russes ne plaît pas à 58% des sondés, contre 16% qui l’acceptent.

Quant à la composition de la police, des tribunaux et des bureaux des procureurs sur les territoires occupés uniquement avec des habitants locaux, 55% des Ukrainiens ne sont pas d’accord, et 17 % sont d’accord.

La majorité des sondés s’oppose à l’établissement de relations économiques et politiques avec la Russie: soit 49%, contre 20% qui l’acceptent.

Une autre question divise les différentes régions de l’Ukraine: c’est la loi sur le statut neutre de l’Ukraine. Nous savons tous et les résultats des autres sondages le confirment: l’est, le sud et le Donbass préfèrent que l’Ukraine reste neutre, car cela pourrait contribuer à la paix et à la normalisation des relations avec la Russie», a expliqué Bekechkina, avant d’ajouter que 41% ne l’acceptent pas contre33% qui lui sont favorables.

Le sondage a été réalisé par le Fonds des Initiatives démocratiques et le Centre Razoumkov du 15 au 19 décembre sur tout le territoire ukrainien, excepté la Crimée et le territoire occupé du Donbass. Au total, 2004 personnes âgées de plus  de 18 ont été interrogées.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-