SELECT p.id,p.filename, p.memo_fra memo, g.photo_id main_photo, g.name_fra gname FROM photos p LEFT JOIN galleries g ON g.id=p.gallery_id AND g.photo_id=p.id WHERE p.gallery_id=? ORDER BY main_photo DESC, p.weight Morts pour l’Europe : l’Ukraine commémore les Héros du Maïdan - 19.02.2018 12:02 — Actualités Ukrinform
Morts pour l’Europe : l’Ukraine commémore les Héros du Maïdan

Morts pour l’Europe : l’Ukraine commémore les Héros du Maïdan

696
Ukrinform
Du 18 au 20 février, l’Ukraine rend hommage à la mémoire des manifestants tués lors de la Révolution de la Dignité en février 2014.

Les premières cérémonies ont eu lieu dimanche 18 février au matin. Une cérémonie d’honneur et une messe ont été célébrées près du monument national aux Héros de la Centurie Céleste.  Une messe au mémoire des personnes tuées lors de la Révolution de la Dignité et des médecins tués en service dans la zone de conflit à l’est de l’Ukraine s’est ensuite déroulée à la cathédrale Saint-Michel, transformé en hôpital de campagne durant les affrontements d'il y a quatre ans.

Le premier ministre ukrainien, Volodymyr Groysman, a publié sur sa page Facebook que ces Héros de la Centurie Céleste avaient donné leurs vies pour tout un peuple et que le devoir de mémoire était primordial : « Les Héros de la Centurie Céleste ont donné leurs vies pour la liberté et la dignité : les leurs et les nôtres. Les Héros ne meurent pas! Ne les oublions pas…. ».

Dans le courant de la journée de dimanche, Petro Porochenko a inauguré l'exposition intitulée "Fais-moi traverser le Maïdan", dédiée aux artistes ayant participé à la Révolution de la Dignité.  Cette exposition, qui se déroule au musée Mystetskiy de l'Arsenal jusqu’au 25 février, contient entre autre les œuvres de Nazariy Voytovitch, un designer ukrainien, de Valeriy Brezdenuk, un artiste réputé pour ses peintures sur support aquatique et Volodymyr Melnytchouk, un photographe. Engagés durant les événements du Maïdan, ils ont tous les trois été tués en février 2014.

 "Des événements inoubliables, qui resteront gravés dans la mémoire des Ukrainiens à tout jamais, se sont déroulés il y a quatre ans. Le pouvoir de l’époque a transformé une protestation pacifique des citoyens en un massacre sanglant. Je me rappelle très bien du 18 février 2014, qui a commencé par une fusillade sous mes yeux et a continué, durant la nuit du 18 au 19 février avec l'incendie de la Maison des Syndicats. Mais nous croyions tous ensemble en notre victoire. Même si cela reste toujours devant nos yeux, il n’y a que des peintres qui voient les événements de manière aussi claire et multiforme, permettant de faire comprendre cela à tous les autres", a déclaré le chef de l’État ukrainien.

Lire aussi: La Première Centurie: la bande-annonce du documentaire sur la Révolution de la Dignité est disponible (vidéo)

Le chef de l'Etat a ajouté qu’il venait de signer une loi sur les retraites anticipées destinées aux membres de la famille des victimes de la Révolution de la Dignité : "Le 8 février, le parlement a adopté une loi autorisant les retraites anticipées pour les membres de la famille des personnes tuées ou décédées des suites de leurs blessures, de traumatismes, de commotions cérébrales ou d'autres dommages subis pendant la Révolution de la Dignité. En votre présence je ratifie cette loi. Elle doit être un témoignage et une preuve du respect envers les participants à la Révolution que les autorités ukrainiennes ressentent", a déclaré le Président.

L’anniversaire du Maïdan a également été célébré en dehors du pays et en particulier à Prague où les membres de la diaspora ukrainienne et les activistes tchèques ont fait s'envoler des ballons blancs avec les portraits des Héros de la Centurie Céleste à l’issue d’une manifestation qui s’est déroulée dans le centre de la capitale tchèque.

La Révolution de la Dignité, appelée aussi le Maïdan, est une série de manifestations qui ont ébranlé l’Ukraine entre novembre 2013 et février 201, initialement organisée afin de pousser le président ukrainien de l'époque, Victor Yanoukovitch, et son gouvernement à renouveler les préparatifs pour la signature de l’Accord d’Association entre l’Ukraine et l’Union européenne qui venaient d'être annulés. Ces manifestations ont été marquées par des violences et une forte répression entre le 30 novembre et le 8 décembre 2013 qui n'ont fait qu'accroître le mouvement de protestation, avec entre 250 000 et 500 000 manifestants présents sur la place de l'indépendance à Kiev. Du 18 au 21 février 2014, les forces de l’ordre gouvernementales ont utilisé des armes pour venir à bout des manifestants et tué plus de 100 personnes en deux jours. Au total, selon les sources officielles, on compte 2 500 personnes victimes des forces de l’ordre entre le 21 novembre 2013 et le 21 février 2014, dont 108 décès. Les morts du Maïdan ont été surnommés « Centurie Céleste », en référence aux unités de combat des Cosaques Zaporogues.

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-