Les grands secrets d'un petit lieu de culte ancien

Les grands secrets d'un petit lieu de culte ancien

413
Ukrinform
La rotonde de Horyansk, aux alentours d'Uzhgorod en Transcarpatie, est le troisième plus ancien lieu de culte-monument historique en Ukraine, après l'église Sainte-Sophie et l'église Saint-Cyril, qui se trouvent dans la capitale.

Cette petite église n'en est pas moins un vrai coffre au trésor. Sans que l'on ne sache par qui ni pourquoi elle fut érigée, ni comment elle a pu traverser les siècles dans un si bon état de conservation. les habitants locaux disent quun ancien château ou un palais se trouvait jadis sur cette colline, mais qu'il serait tombé en ruines il y a longtemps, laissant l'église seule debout. Ses fresques intérieures auraient été réalisées par des maîtres italiens et contiendraient une multitude de signes et de symboles cachés.

Le premier secret de la rotonde est son âge puisque les scientifiques n’ont pas réussi à déterminer avec précision le siècle de sa construction et hésitent entre plusieurs options (entre le Xème et le XIIIème siècle selon eux). Les informations historiques révèlent que cette petite église Sainte-Anne à Uzhgorod est restée oubliée depuis le Moyen Age jusqu’à la fin du XIXe siècle. Les historiens ne s'y sont intéressés qu'une fois la découverte par des artisans d’anciennes fresques de plâtre colorées lors d’une rénovation de l'église en 1879. Ce qui a créé une véritable sensation, et même la venue de scientifiques hongrois afin de les étudier. Un aperçu rapide des fresques a permis aux scientifiques de conclure qu’elles avaient été dessinées autour des XIVème - XVème siècles. Cet intérêt de la Science pour l'art du monument a rendu cette église de la périphérie d'Uzhhorod célèbre dans toute l'Europe.

À ce jour, de nombreux érudits de différents pays discutent toujours de l'origine de la rotonde de Horyansk et de l’objectif pour laquelle elle a été construite. L’une des hypothèses les plus célèbres la rattache au légendaire château Ung qui se trouvait jadis sur cette colline. Cette forteresse appartenait au prince Laborets, celui qui selon la légende a combattu les Hongrois venu de l'autre versant des Carpates. Cette vision de l'origine de la rotonde est accréditée par des restes de murs et de fondations, certes datés par les archéologues du XIIIe siècle, mais ces vestiges correspondent à l’ensemble du palais qui comprenait la rotonde, pas au seul chateau construit au Haut moyen-âge.

La rotonde de Horyansk est un monument unique dans le pays. Bien que le plan de l’église soit hexagonal, celui-ci est tellement adouci que presque tous les chercheurs l'ont représenté en forme de cercle.

Les fresques de l’église représentent également un mystère et ce sont précisément elles qui ont fait la gloire de cet endroit puisque selon les scientifiques, elles sont un chef d’oeuvre de l'époque de la Pré-Renaissance et ont été réalisées par des maîtres italiens de l'école de Giotto.

En vérité, la présence de maîtres de l'école de Giotto en Transcarpatie, à des milliers de kilomètres de l'Italie, n'est pas si surprenante si l'on tient compte du fait qu’au début du XIVe siècle ces terres appartenaient à des représentants du comte italien de Naples.

Lorsque vous entrez dans la rotonde, vous pouvez admirer les célèbres fresques peintes sur les murs et autour de l'autel. Selon certaines informations elles ont été réalisées dans la seconde moitié du XIIIème siècle, voire au XIVème siècle et remarquer qu'il y en a de deux types : d'anciennes fresques datant de l'époque byzantine et de plus récentes, de type italien. Ce sont ces dernières qui sont attribuées à l'école de Giotto.

Si après ces descriptions et explications concernant les fresques, vous vous posez plus de questions sur la la rotonde de Horyansk de ces fresques, où si vous souhaitez simplement la visiter, contempler ses mystères, vous savez ce qu'il vous reste à faire ... 

Tetyana Kougoutych, Uzhgorod

Photos : Serhiy Goudak et archives personnelles d’Olena Koudri

EH

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «Publicités» et «PR» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-
*/ ?>