L'USAID va financer un programme de prévention du VIH dans les prisons ukrainiennes

L'USAID va financer un programme de prévention du VIH dans les prisons ukrainiennes

Ukrinform
L'Agence américaine pour le développement international (USAID) va financer un projet en Ukraine, intitulé "pour la vie", qui vise à prévenir la propagation du VIH, de la tuberculose et de l'hépatite C au sein du milieu carcéral.

La directrice de l'USAID pour l'Ukraine, la Biélorussie et la Moldavie, Susan Kosinski Fritz, a fait cette déclaration mercredi 25 avril lors d'une conférence dans les locaux d'Ukrinform :

"Le projet "Pour la vie" est conçu pour les 5 prochaines années et aura un coût total de 10 millions de dollars [8,2 millions d'euros]. Il vise à fournir une assistance au gouvernement ukrainien concernant la prévention et le traitement de maladies telles que le VIH, la tuberculose, l'hépatite de type C chez les personnes privées de liberté. Ce projet va avoir une incidence sur les conditions des prisonniers au sein de plus de 80 établissements du système pénitentiaire dans 12 régions de l'Ukraine, celles ou les taux de Fièvre bilieuse hémoglobinurique sont élevés", a déclaré Fritz Kosinski.

La directrice de l'USAID a précisé que c'était dans le système pénitentiaire que se trouvaient les taux les plus élevés de VIH, de tuberculose et d'hépatite C avec, par exemple, 900 cas de tuberculose pour 100 000 prisonniers lorsque dans le reste de la population, ce taux n'est que de 70 pour 100 000 :

"Lorsqu'une personne pénètre dans le système pénitentiaire, les cas doivent être identifiés afin de réduire le risque de transmission de ces infections. Il est également nécessaire d'aider les prisonniers et les patients en les informant de leur situation afin qu'ils puissent continuer à être soignés après avoir effectuer leur peine", a ajouté Kosinski Fritz.

Lire aussi : En Ukraine, 79 949 personnes reçoivent un traitement contre le SIDA

Svetlana Leontieva, directrice du projet "Pour la vie" et membre de l'organisation internationale PATH, a déclaré qu'il était également prévu, outre le volet prévention, d'introduire des moyens pour traiter les patients atteints de ces trois maladies :

"Nous prévoyons de fournir des services de qualité pour les personnes qui sont en conflit avec la loi, avec le renforcement du dépistage de ces trois maladies socialement dangereuses dans les centres de détention et les colonies pénitentiaires, mais aussi des soins ambulatoires, et l'utilisation de traitement antirétroviral [...] Un élément très important est de trouver des traitements de substitution pour ceux qui ont une dépendance aux opiacés", a détaillé Leontief.

Le projet humanitaire doit débuter en septembre 2018 et durer jusqu'en septembre 2022. Il sera implanté dans les régions de Mykolaïv, Kherson, Dniepropetrovsk, Zaporozhye, Poltava, Kyiv, Tchernihiv, Kirovohrad, et dans la capitale ukrainienne. Il est aussi prévu d'étendre ce projet au territoire contrôlé par le gouvernement de la région de Donetsk.

L'USAID prévoit d'assister et de traiter 35 000 personnes au sein de 81 établissements pénitentiaires, en collaboration avec plusieurs organisations humanitaires internationales et locales, des associations de soutien au milieu carcéral et les ministères de la Santé et de la Justice ukrainiens.

Lire aussi : Ministère de la Justice : Plus de 500 personnes sont mortes dans les prisons ukrainiennes en 2017

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-