CEDH: Le moratoire sur la vente de terres agricoles en Ukraine constitue une violation du droit de propriété

CEDH: Le moratoire sur la vente de terres agricoles en Ukraine constitue une violation du droit de propriété

Ukrinform
La Cour européenne des droits de l'Homme a considéré le moratoire sur la vente de terres agricoles en Ukraine comme une violation du droit de propriété et demandé instamment de modifier la législation.

Cette information est indiqué dans un communiqué de presse de la CEDH :

"L'interdiction absolue de l'Ukraine d'acheter et de vendre des terres agricoles a conduit à une violation du droit et le gouvernement devrait adopter une loi plus équilibrée", indique le document.

La Cour européenne des droits de l'Homme a rendu son arrêt dans l'affaire Zelenchuk et Tsytsyura contre l'Ukraine ce mardi 22 mai. Les plaignants, des résidents d'Ivano-Frankivsk et de Ternopil et propriétaires fonciers estimaient qu'un moratoire sur la vente de terres agricoles constituait une violation de leurs droits de propriété.

La Cour a observé qu'à la suite de la chute de l'Union soviétique, l'Ukraine avait majoritairement distribué des terres agricoles à des personnes travaillant auparavant dans des kolkhozes mais avait introduit, à titre temporaire, une interdiction de vente de ces terres, connue sous le nom de "moratoire foncier".

"La Cour a conclu que l'Etat n'avait pas établi un juste équilibre entre les intérêts généraux de la communauté et les droits de propriété des requérants", indique le communiqué de presse de la CEDH, précisant que la Cour avait estimé que le gouvernement ukrainien devait prendre des mesures législatives pour assurer le juste équilibre requis pour les propriétaires de terres agricoles.

Lire aussi : Le Parlement souhaite simplifier l'accès aux terres agricoles pour les familles ukrainiennes

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-