Marioupol célèbre le 4e anniversaire de la libération de la ville des séparatistes

Marioupol célèbre le 4e anniversaire de la libération de la ville des séparatistes

259
Ukrinform
Le 13 juin 2014, les Forces armées ukrainiennes ont libéré Mariupol des séparatistes pro-russes.

Depuis le début de l’agression russe à l’est de l’Ukraine, Marioupol est devenue un lieu de convoitise pour les combattants pro-russes à cause de son importante valeur stratégique. C’est une ville- portuaire, une ville avec deux usines métallurgiques, Ilyich et Azovstal et la plus grande entreprise de construction de machines en Ukraine - Azovmash, dont les produits représentent une part importante des exportations ukrainiennes.

La confrontation entre les Ukrainiens et les séparatistes pro-russes a commencé à Mariupol presque immédiatement après la fuite du président Ianoukovitch de l'Ukraine. Les forces pro-russes sont devenues particulièrement actives après l’annexion de la Crimée par la Russie.

Au mois d’avril, le Conseil municipal de Marioupol a été saisi par des séparatistes. Le 9 mai, ces derniers s’emparent du bâtiment du département de l’enquête criminelle de la ville, en blessant et capturant quelques personnes du département. La police, le Service de sécurité de la ville et le bureau du procureur ont été entièrement paralysés et l’Ukraine ne contrôlait que l’aéroport de Marioupol où se trouvaient des militaires de la Garde nationale de l’Ukraine, des Forces armées de l’Ukraine et une centaine de volontaires du bataillon « Azov ».

Le commandement ukrainien, qui avait initialement prévu la prise de Mariupol le 23 mai 2014 pour permettre aux citoyens de voter ensemble avec d'autres Ukrainiens aux élections présidentielles, a abandonné ce plan après avoir analysé les forces et les moyens disponibles. La date de sortie a été fixée au 13 juin.

L'opération spéciale a réuni 150 combattants du bataillon spécial « Azov », 2 entreprises du bataillon spécial « Dniepr », 2 entreprises de la Garde nationale et des forces spéciales du Ministère de l’intérieur. Les points de passage aux entrées de la ville ont été contrôlés par des militaires aidés des membres du «Pravy Secteur » et des militants locaux.

Environ 500 militaires des Forces armées ukrainiennes et de la Garde nationale ont été impliqués pour bloquer la zone de l'opération spéciale. L'assaut a commencé à 5h00. Pendant le nettoyage  de Mariupol,  ces mercenaires pro-russes ont été liquidés de leurs positions clés, leurs équipements ont été détruits et les forces ukrainiennes ont restauré le contrôle sur toutes les structures occupées, en particulier le bâtiment du Conseil municipal. Depuis lors, grâce aux efforts de l'armée ukrainienne, Mariupol a repris une certaine vie, certes tendue mais pacifique, mais elle reste vulnérables aux attaques terroristes, dont les plus importantes ont eu lieu le 24 Janvier 2015. Ce jour-là, les terroristes ont tiré des systèmes d'artillerie sur les Forces armées de l'Ukraine dans le quartier résidentiel « Est ». Suite à cet attentat, 30 personnes ont été tuées, parmi elles des enfants, et 128 blessées.

Lire aussi : La guerre à l’Est de l’Ukraine : l’armée ukrainienne contre-attaque

EH

Rubriques

L'Agence

Information importante : toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» sur internet nécessite de citer ukrinform.fr et d’indiquer via un lien comment consulter la source de l’information. Toute utilisation de données ou informations du site «ukrinform.fr» dans le cadre d’une publication destinée à l'impression nécessite une autorisation écrite de l’équipe d’ukrinform.fr. Les publications présentées comme des «publicités» relèvent du domaine de la publication.

© 2015-2018 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»
Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-