Pratiquement 60% des Ukrainiens optent pour l’introduction des forces de maintien de la paix dans le Donbass

Pratiquement 60% des Ukrainiens optent pour l’introduction des forces de maintien de la paix dans le Donbass

Ukrinform
Environ 60% des Ukrainiens interrogés soutiennent l'idée d'introduire une administration intérimaire de l'ONU avec le soutien des forces de maintien de la paix pour la gestion des territoires occupés dans le Donbass.

Ces données sont le résultat d'une étude menée par GFK Ukraine commandée par le groupe Kalmius et présentée lors d'une conférence de presse à Kiev.

«Un autre instrument international à savoir une administration internationale temporaire obtient le soutien de 60% de la population qui pense que cette mesure serait efficace pour résoudre le problème», a déclaré Maria Zolkina, analyste du Fonds «Initiatives démocratiques» Ilko Koutcheriv, en présentant les résultats du sondage.

Près de 13% des personnes interrogées ont déclaré que cette manière de résoudre le conflit ne ferait qu'aggraver la situation, 20% pensent que cela ne l'affectera pas.

Dans le même temps, la société ukrainienne soutient l'idée de négociations internationales élargies avec la participation possible de l'UE et des États-Unis, ainsi que d’autres organisations internationales, mais sans l'implication des représentants des DNR et LNR - 59% des sondés pensent qu'elles seront efficaces. Cette position prévaut dans toutes les macro-régions de l'Ukraine: de 68% à l'ouest et jusqu'à 47% dans le Donbass.

En outre, près de la moitié de la population (48%) est convaincue que les contraintes exercées sur la Russie par des sanctions et des pressions internationales seront un moyen efficace de résoudre le conflit dans le Donbass. Dans le même temps, 31% des sondés estiment que les sanctions et les pressions n'auront aucun effet sur la Russie dans le contexte de la fin du conflit.

Le sondage a été mené par GFK Ukraine via des entretiens  téléphoniques avec appels vers les mobiles sur des numéros de téléphone choisis au hasard, l'enquête a été effectuée sur une période allant du 14 avril au 2 mai  2018. L'échantillon comprenait 1975 personnes interrogées, dont 536 dans les régions de Donetsk et Louhansk (territoires contrôlés par le gouvernement ukrainien). L'étude a été menée dans toutes les régions de l'Ukraine à l'exception des régions non contrôlées de Donetsk et Louhansk et la Crimée.

Le «Groupe Kalmiuskoy » est une association d’analystes ukrainiens dont le but est de restaurer la souveraineté dans les territoires occupés temporairement des régions de Donetsk et de Louhansk.

Lire aussi : Sondage: La plupart des Ukrainiens nomment la guerre dans le Donbass comme l'un des problèmes les plus importants

EH


Let’s get started read our news at facebook messenger > > > Click here for subscribe

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2020 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-