L'Institut Amosov prépare une première opération du cœur intra-utérine

L'Institut Amosov prépare une première opération du cœur intra-utérine

Ukrinform
Environ 380 000 à 420 000 bébés naissent chaque année en Ukraine, dont plus de 4 000 sont atteints de malformations cardiaques.

Cette information a été communiquée au correspondant d’Ukrinform par Vassyl Lazorichinets, directeur de l'Institut national de chirurgie cardiovasculaire Mykola Amosov.

«Environ 380 000 à 420 000 bébés naissent chaque année en Ukraine. Parmi eux, plus de 4 000 souffrent d’une maladie cardiaque. La cardiologie obstétrique est une nouveauté non seulement pour l'Ukraine, mais également pour l'Europe. Un tel concept et de tels protocoles de traitement des patients de l’European Heart Association ont été approuvés pour la première fois en 2011. En Ukraine, une équipe multidisciplinaire (cardiologue, chirurgien cardiaque, obstétricien-gynécologue, périnatologue), composée de spécialistes de l'Institut national de chirurgie cardiovasculaire Mykola Amosov et de l'Institut d'obstétrique et de gynécologie de l’Académicienne Olena Lukianova a été créée pour résoudre ces problèmes», a-t-il déclaré.

Il a également souligné qu’en Ukraine, les malformations cardiaques congénitales et acquises chez les femmes enceintes posent un problème très grave.

«À ce jour, nous avons déjà examiné plus de 2.500 femmes enceintes et effectué plus de 50 interventions chirurgicales, dont plus de la moitié en urgence, et dans 20 cas avec un pontage cardio-pulmonaire, lorsque le cœur a été complètement arrêté. Une équipe d’obstétriciens-gynécologues surveille l’activité vitale du fœtus, car pendant l’opération, le cœur de la femme cesse de battre, elle arrête de respirer, il faut la brancher à un appareil cardiaque artificiel, avec une respiration artificielle. La machine joue le rôle du cœur », a expliqué Vassyl Lazorichinets.

Selon lui, des experts de l'Institut Amosov se préparent pour les premières interventions chirurgicales sur le cœur des bébés dans l'utérus.

«Nous nous préparons maintenant pour une chirurgie cardiaque du foetus, lorsqu’on opère un bébé à naître sur des femmes enceintes, de 16 à 20 semaines de gestation. Les chirurgiens passent, à travers la paroi de la cavité abdominale, à travers l’utérus, à travers la poitrine du fœtus jusqu’à son cœur, un cathéter en plomb et effectuent l’opération nécessaire. Nous avons déjà préparé une équipe chirurgicale en coopération avec nos collègues polonais », a-t-il souligné.

Lire aussi : Cinq millions d'Ukrainiens ont déjà signé des déclarations avec leur médecin

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-