Ukrinform, conjointement avec 12 agences de presse européennes, défie les fake news

Ukrinform, conjointement avec 12 agences de presse européennes, défie les fake news

Ukrinform
Ukrinform a participé à la conférence internationale «Les agences d’information contre les fake news », organisée par l’agence albanaise ATA à Tirana.

Les agences de presse albanaises, grecques, croates, bulgares, azerbaïdjanaises, polonaises, roumaines, chypriotes, bosniaques, serbes, ukrainiennes, slovaques  et turques ont partagé leur vision des menaces modernes générées par les fake news et la désinformation, ainsi que des mesures et actions à mettre en œuvre pour les combattre. À la suite de la discussion, ils ont adopté la Résolution de Tirana, qui est également ouverte à la signature pour les autres médias.

«Les campagnes peu onéreuses de désinformation en ligne sont largement utilisées par des partis peu scrupuleux pour semer la méfiance et susciter l'inquiétude du public, avec de graves conséquences pour l'évolution des nations, de l'Europe et du monde entier», indique le préambule.

Les participants à la conférence ont reconnu que les journalistes sont désormais contraints de travailler dans des conditions compliquées dès lors qu'ils sont confrontés à une perte de confiance, non seulement dans les institutions, mais également dans les médias numériques et traditionnels. Ils ont convenu que les fausses informations sapent la confiance, sèment les contradictions dans les sociétés, répandent souvent des idées radicales, approfondissent les incompréhensions et mettent en péril le droit fondamental à l'information. Les agences d’information ont accepté de prendre des mesures pour lutter contre les fausses campagnes d’information et les campagnes de désinformation, notamment:

  • augmenter la transparence;
  • diffuser les connaissances médiatiques;
  • développer des outils pour les utilisateurs;
  • protéger l'écosystème des médias européens et sa diversité;
  • approfondir et évaluer les menaces;
  • créer de nouvelles structures et maintenir celles existantes pour lutter contre les fausses nouvelles;
  •  continuer à organiser des conférences sur la question.

Les agences de presse, qui ont signé la résolution, soulignent séparément que la Résolution de Tirana n’est que le début de la lutte contre la désinformation et les fausses informations, et elles ont appelé les autres médias à s’associer pour que leurs efforts soient communs: la possibilité de signer a été laissée ouverte à tous les collègues.

Le texte original de la Résolution de Tirana est disponible sur le lien suivant: Les agences de presse unissent leurs efforts pour lutter contre les menaces de fake news: News agencies unite their efforts to сombat threats of fake news.

EH

Information importante: toute utilisation ou citation de données ou d’informations sur Internet nécessite la création d’hyperliens vers "ukrinform.fr" accessibles aux moteurs de recherche et situés au niveau du premier paragraphe et pas au-dessous. En outre, l’utilisation de traductions de materiaux des médias étrangers n’est possible qu’à la condition de créer des hyperliens vers le site http://www.ukrinform.fr/ et le site du média étranger. La citation et l’utilisation de materiaux sur les médias off line, les applications mobiles, SmartTV nécessitent une autorisation écrite d’”ukrinform". Les informations comportant la mention "Publicité" et "PR", ainsi que les matériaux situés dans les bandes annonces relèvent du droit de la publicité et le site ukrinform n’est pas responsable de leur contenu.

© 2015-2019 Ukrinform. Tous droits réservés.

La conception de site — Studio «Laconica»

Recherche avancéeMasquer la barre de recherche avancee
Par période:
-